Partager la page

Actualités > Charleval : la maison de santé en construction

Actualité précédente

Charleval : la maison de santé en construction

Actualité précédente

Santé

En-tête page
Partager la page

La maison de santé pluridisciplinaire de Charleval verra le jour en 2020. 4,3 M€ de fonds publics sont investis pour sortir ce territoire du désert médical.

C’est le cabinet d’architecte MAAJ qui a dessiné la future maison de santé pluridisciplinaire de Charleval. Son ouverture est prévue en 2020.

C’est comme une grande bouffée d’oxygène pour nombre de patients du territoire de Charleval. La première pierre du futur pôle médical de santé a été posée vendredi 11 octobre 2019, en présence de Pascal Lehongre, président du Département de l’Eure, l’une des collectivités qui finance ce projet. « Cette nouvelle structure est très attendue, et pour cause ! Les difficultés de l’Eure en matière d’accès à la santé ne sont plus un secret pour personne. Le Département multiplie les actions -et les financements- pour favoriser l’implantation de médecins. L’accès aux soins de tous les Eurois, sur tout le territoire, est une priorité absolue. »

18 médecins attendus, 10 spécialités différentes

Identifiée comme zone fragile par l’Agence Régionale de Santé, le territoire de Charleval a longuement cherché une solution à ce problème de santé publique. Les élus locaux ont décidé de co-construire un projet d’accueil médical avec les professionnels de santé réunis au sein de l’association Mazille.

10 spécialités différentes intégreront la future maison de santé de Charleval, renforçant ainsi le parcours de soins de chaque patient :

  • 3 médecins généralistes ;
  • 4 infirmières ;
  • 4 masseurs kinésithérapeutes ;
  • 1 orthophoniste ;
  • 1 podologue ;
  • 1 psychologue ;
  • 1 diététicien ;
  • 1 médecin ostéopathe ;
  • 1 psychomotricien ;
  • 1 sage-femme.
D’une surface d’environ 1500 m2, le futur bâtiment offrira des lignes épurées, en bois, avec des espaces extérieurs arborés, propices au calme.

Un investissement de 4,3 millions d’euros

Le coût prévisionnel du projet est estimé à 4 365 711 € HT, financés par 5 structures :

  • Communauté de communes Lyons Andelle : 2 665 711 €
  • Etat : 900 000 €
  • Département : 375 000 €
  • Région : 250 000 €
  • Europe : 175 000 €

Ce projet est inscrit au contrat de territoire 2017-2021 de la Communauté de communes Lyons Andelle (CdCLA).

Partager la page

Ces actualités peuvent vous intéresser