Partager la page

Actualités > Eure Madrie Seine : le contrat de territoire est signé

Actualité précédente

Eure Madrie Seine : le contrat de territoire est signé

Actualité précédente

Société

Illustration de l'actualité
Partager la page

Le Département, la Région et la communauté de communes Eure Madrie Seine viennent de signer leur contrat de territoire 2017-2021. A la clé un engagement financier de plus de 26 M€.

La communauté de communes Eure Madrie Seine devrait prochainement fusionner avec sa voisine, la communauté d’agglomération Seine-Eure. Les élus des deux communautés de communes, après plus de deux ans de travaux pour préparer ce rapprochement ont entériné ce choix il y a quelques semaines.

Mais en attendant, Eure Madrie Seine a également poursuivi avec le Département et la Région l’élaboration de son contrat de territoire qui vient d’être officiellement signé.

« Depuis deux ans, nous signons partout dans le département des contrats de territoire. Ils ont à nos yeux deux avantages. D’une part, ils permettent d’avoir une vision globale des investissements et des aménagements projetés par les différents EPCi du département et d’autre part, ils sont gages de cohérence et de transparence dans nos choix », confie le président du Département, Pascal Lehongre.

Des projets concertés

« Tous ces contrats sont aussi le fruit d’un long travail de concertation avec tous les acteurs locaux. Nous sommes ainsi sortis d’une logique de guichet pour aller vers une approche concertée des projets », poursuit Pascal Lehongre.
Pour Eure Madrie Seine avant son rapprochement avec la Case, le contrat de territoire fait état de 19 fiches-actions pour un montant d’opérations global de 26,49 M€. La participation prévisionnelle du Département de l’Eure s’élève à 3,189 M€, soit 12 % du coût total des actions.

Un territoire qui pèse

« La communauté de communes Eure Madrie Seine va bientôt rallier la Case avec qui le Département et la Région ont déjà signé un contrat de 144 M€. Autrement dit : en additionnant les deux contrats, le montant total d’opérations pour l’agglomération va atteindre les 170 M€. Dans le Département seule l’agglomération d’Evreux Portes de Normandie peut revendiquer un montant supérieur, c’est dire le dynamisme de ce territoire et l’ambition de ses élus », souligne encore Pascal Lehongre.

Dans ce contrat, parmi les actions que le Département s’engage à soutenir, on peut mentionner entre autres :

 

  • la relocalisation du conservatoire de musique à rayonnement intercommunal dans le château de Gaillon ;
  • la création d’un Accueil de Loisirs Sans Hébergement à Courcelles-sur-Seine ;
  • la création d’un Groupe scolaire à Saint-Aubin-sur-Gaillon ;
  • l’aménagement du plan d’eau de Tosny ;
  • la sécurisation des abords du château de Gaillon ;
  • l’agrandissement de la zone des Champs Chouette à Saint-Aubin-sur- Gaillon ;
  • la réhabilitation du gymnase Chandelier à Gaillon.
Partager la page

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.