Partager la page

Actualités > Gaillon : un beau livre et une calculatrice pour les 6e

Actualité précédente

Gaillon : un beau livre et une calculatrice pour les 6e

Actualité précédente
11 septembre 2020

Education

Illustration de l'actualité
Partager la page

Ce matin, au collège Georges-d ‘Amboise, le principal, Alexandre Langonet, a accueilli les élus du Département dans le cadre de l’opération « Réussir au collège ». Cette action, lancée les années précédentes, prévoit la distribution d’une calculatrice et d’un livre à tous les élèves de 6e.

Il s’agit cette année du fameux livre de Maurice Leblanc, « L’aiguille creuse ». Ce roman policier, publié en 1909, raconte l’histoire d’un gentleman-cambrioleur du nom d’Arsène Lupin.  C’est un texte plus sombre, plus dramatique, et…plus passionnant.

Par cette action, le Département veut rendre le livre plus accessible à tous et donner l’envie et le plaisir de lire aux collégiens.

Quelque 8 800 livres, et autant de calculatrices, vont être distribués à tous les élèves de 6e du département, dans le public comme dans le privé.

La calculatrice quant à elle, est un modèle Casio particulièrement adapté au programme du collège. Elle est préconisée par les inspecteurs d’Académie et elle est garantie 4 ans. Les élèves pourront s’en servir durant toute leur scolarité au collège. L’action du Département vise aussi à établir une égalité entre tous les collégiens.

L'aiguille creuse, une aventure normande

L’aiguille creuse est sans doute un des meilleurs romans de Maurice Leblanc. L’action se passe comme souvent chez l’auteur, dans le cœur de la Normandie, à l’aiguille d’Étretat.  Ce n’est pas par hasard… quand on sait que Maurice Leblanc est né à Rouen en 1864 dans une famille bourgeoise.

La maison paternelle brûle quand il a quatre ans et il échappe aux flammes de justesse. Adolescent, il fréquente Gustave Flaubert, normand comme lui. Adulte, il passe son temps à écrire : c’est ce qui le fascine. Il part pour Paris pour tenter sa chance. Là, il devient journaliste, écrit au Gil Blas, au Figaro… Il écrit aussi des nouvelles et des pièces de théâtre.

Mort à Perpignan en 1941, ses nombreux ouvrages populaires sont passés à la postérité. On peut visiter la maison de Maurice Leblanc, le Clos Lupin, à Étretat, en Seine-Maritime.

Partager la page

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.