Faire une recherche
Se connecter
Actualités
Ecrivez au département
ACCEO
ACCEO
Accès rapides

Actualités > Hommage à Aristide Briand : un homme de paix amoureux de l’Eure

Actualité précédente

Hommage à Aristide Briand : un homme de paix amoureux de l’Eure

Actualité précédente
6 mai 2022

Patrimoine Institution

Illustration de l'actualité
Partager la page

Le petit village de Cocherel, en vallée d’Eure, était le refuge apaisant d’Aristide Briand. 160 ans après sa naissance, un hommage vient d’être rendu à cet Eurois de coeur, Prix Nobel de la Paix et Européen convaincu.

Aristide Briand est né en 1862 et rien ne le prédestinait à devenir un homme politique français de premier ordre. Fils d’aubergiste, il a grandi dans « la marmite populaire. » Grâce à l’école de la République, il poursuit ses études et devient avocat. Militant socialiste mais également journaliste, il est élu député à l’âge de 40 ans. Il le restera jusqu’à sa mort, en 1932, et ne cessera d’embrasser les plus grands combats de son époque. Un hommage vient de lui être rendu, à Cocherel, pour commémorer le 160e anniversaire de sa naissance.

Un personnage incontournable de l’histoire de France

Foule et personne avec un micro
De nombreux élus eurois et des habitants de Cocherel étaient présents pour rendre hommage à Aristide Briand.
4 personnes en train d'applaudir devant une plaque
Une plaque commémorative est désormais apposée à l'entrée du cimetière où repose Aristide Briand.

Ce vendredi 6 mai 2022, Sébastien Lecornu, président du Département de l’Eure, était aux côtés de Moïse Caron, maire d’Houlbec-Cocherel, Jérôme Filippini, Préfet de l’Eure et nombre de personnalités politiques pour honorer ce personnage de l’histoire de France. « L’Eure compte de multiples visages qui ont marqué la France, et la scène internationale, dans des domaines artistiques, scientifiques et aussi politiques. Aristide Briand est de ces personnages dont la mémoire doit être respectueusement honorée. (…) Il nous a légué deux grands principes fondateurs : la liberté de croire ou de ne pas croire, la neutralité du service public ; et la détermination française à œuvrer pour la paix par le choix du multilatéralisme. L’actualité de ces derniers mois lui fait une nouvelle fois écho. »

Séparation église et Etat : des principes toujours d’actualité

Dès son entrée à l’Assemblée Nationale, Aristide Briand s’illustre en tant que rapporteur de la Loi de Séparation des Eglises et de l’Etat. Alors que s’affrontent la droite catholique et la gauche anticléricale, il s’efforce, dans un « esprit d’équité et de tolérance », de parvenir à un compromis acceptable par tous les citoyens. La loi, votée le 3 juillet 1905, pose plusieurs principes encore en vigueur aujourd’hui : la liberté de conscience, la liberté religieuse, la non-discrimination entre les religions.

Précurseurs de l’idée d’Europe

Pourquoi Cocherel ?

Natif de la Loire-Atlantique, Aristide Briand découvre l’Eure au début du 20e siècle. Il tombe, par hasard, amoureux de la vallée d’Eure. Égaré lors d’une partie de chasse, il se retrouve dans le petit village de Cocherel (aujourd’hui rattaché à la commune d’Houlbec-Cocherel). Aristide est sous le charme ! Au fil des ans, il y constitue un large domaine qui finit par atteindre 200 hectares. Chaque fin de semaine, il aime venir y pêcher et se ressourcer. Des loisirs simples qui lui rappellent son enfance à Saint-Nazaire. Il fait alors le vœu de passer l’éternité à Cocherel. Il y est inhumé depuis son décès, en 1932.

Marqué par les horreurs de la Première Guerre mondiale, Aristide Briand œuvre à établir la paix et la sécurité collective en Europe. Il fut l’artisan de la politique d’entente avec l’Allemagne avec ses homologues Austen Chamberlain et Gustav Stresemann. Ensemble, ils aboutirent en 1925 aux accords de Locarno qui fixèrent le principe de démilitarisation de la Rhénanie et la reconnaissance des frontières, leur valant à tous les trois le prix Nobel de la Paix. En 1929, devant la Société des nations, Aristide Briand appelle à la création d’une fédération européenne. Si ses efforts furent mis à mal par la crise des années 30 et la montée des extrémismes, il demeure connu internationalement comme l’un des précurseurs de l’Europe.

« Chaque jour, notre grand-mère nous parlait de lui »

« Notre grand-père était le neveu d’Artiste Briand. Ils étaient très proches car Aristide n’a pas eu d’enfant », raconte Catherine Lambert, descendante de l’homme politique et très impliquée dans l’association Aristide Briand. Son frère, Jacques, également présent à la cérémonie en l’honneur de son aïeul, raconte : « notre grand-mère était une journaliste politique passionnante. Elle nous parlait tout le temps d’Aristide Briand. Elle vivait au milieu des objets qui lui ont appartenus comme son bureau. »

une femme et un homme
Catherine et Jacques Lambert, descendants d'Aristide Briand, étaient présents à la commémoration, à Cocherel.

Aristide Briand a été :

  • 26 fois ministre,
    dont 17 fois ministre des Affaires étrangères
  • 11 fois président du Conseil

Exposition temporaire et plaque commémorative

Pour commémorer l’anniversaire de la naissance d’Aristide Briand (28 mars 1862 – 7 mars 1932), des panneaux ont été installés aux abords du cimetière, illustrés grâce à la contribution de l’Association Aristide-Briand. Une plaque a également été dévoilée, ce 6 mai 2022.

Partager la page

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.