Partager la page

Actualités > La Seine à vélo #3 : une boucle au naturel

Actualité précédente

La Seine à vélo #3 : une boucle au naturel

Actualité précédente
12 août 2020

Loisirs Patrimoine Nature

Illustration de l'actualité
Partager la page

La troisième étape de notre périple à la découverte de la Seine à Vélo nous mène jusqu’aux Andelys, et au pied des falaises calcaires qui bordent magnifiquement cette boucle du fleuve. De la rive droite à la rive gauche, l’itinéraire est en pleine nature.

Carte de l'itinéraire de la Seine à vélo

L’itinéraire prend son envol à Courcelles-sur-Seine, sur la piste cyclable située rue de l’avenir.

Après quelques coups de pédales au milieu des habitations, nous arrivons rapidement sur une petite route, la C11, très isolée. Une grange à la forme étonnante fait face au lac de Bouafles tandis qu’un cavalier prend la pose au soleil du matin. La promesse de se sentir seul au monde semble se réaliser après avoir dépassé un beau corps de ferme, au hameau Les Mousseaux.

Itinéraire : environ 38 km

Aller et retour – Niveau medium

  • Courcelles-sur-Seine (rue de l’avenir) > Bouafles > Vézillon
  • Les Andelys : Petit Andely > Grand Andely
  • Port-Morin > Bernières-sur-Seine (place de l’église)

Le lac de Bouafles est immense !
Cette étendue d’eau est le résultat de l’exploitation du sol par les carriers.

Une boucle classée

Nous entrons alors dans une boucle de la Seine au paysage aussi caractéristique qu’atypique appelé terrasses alluviales. Elles sont constituées de sédiments anciens déposés par le fleuve il y a bien longtemps.

Ouvrez l’œil ! Cet espace naturel protégé accueille de nombreux oiseaux comme les hérons ou les cormorans.

Un moulin en pleine nature

Nous longeons l’immense lac avec en arrière-plan les collines boisées qui surplombent la Seine. Le trajet se poursuit à la fraicheur d’un sous-bois et débouche sur une passerelle pour passer de l’autre coté du petit canal reliant la Seine à l’étang. Mieux vaut mettre le pied à terre pour traverser !

Mais après l’effort, le réconfort : à l’embouchure du lac et du fleuve, la vue est splendide ! On aperçoit même, sur l’autre rive, l’ancien moulin à vent du 17ème siècle situé sur la commune de Tosny. Il se remarque facilement car il est très blanc (construit en pierre calcaire) au milieu de la verdure.

Les petits panneaux “Seine à vélo”
sont à suivre tout au long du parcours.

Depuis la passerelle, la vue sur l’autre rive de la Seine permet de distinguer la tour d’un ancien moulin… Regardez bien !

Château-Gaillard en ligne de mire

La route se poursuit paisiblement au milieu de la nature jusqu’à la commune de Bouafles. Nous prenons le temps de faire le tour de la petite église Saint-Pierre. En plus d’être très jolie, elle permet de prendre un peu de hauteur et de distinguer, au loin, les falaises calcaires du bord de Seine. A la sortie du village, quelle belle surprise de découvrir toute la domination de Château-Gaillard sur la vallée. Remarquable !

Il va falloir grimper

Se rapprocher du château pour mieux le voir devient alors une obsession… Un panneau indique qu’il reste 3km avant d’atteindre Les Andelys. Nous pédalons dans Vézillon et, au détour d’un virage, Château-Gaillard est là, à portée de pédales.

Il faut emprunter un bout de la RD313 jusqu’à l’entrée de la ville puis… grimper. Et oui, il est tout en haut, à environ 90 mètres au-dessus de la Seine. Mais c’est incontournable : le panorama est somptueux en plus de la plongée historique au plus près de Richard Cœur de Lion !

Vous avez la possibilité de monter au Château-Gaillard à pied grâce au chemin piétonnier situé juste en face de l’office de tourisme, au Petit Andely. D’ailleurs, il propose à la vente des produits locaux et des souvenirs aux couleurs des Andelys.

Le charme du Petit au Grand Andely

La ville des Andelys, encaissée dans la vallée du Gambon, est constituée du Petit et du Grand Andely. N’hésitez pas à parcourir cette ville assez étendue. En pédalant le long du quai Grimoult en bord de Seine, et en bifurquant de temps en temps dans les ruelles, vous apercevrez un patrimoine singulier : la coupole de l’hôpital Saint-Jacques, l’église Saint-Sauveur, de nombreuses maisons à pans de bois… Le pittoresque du Petit Andely est immanquablement séduisant.

Promenade le long du Grand Rang

En poursuivant sur la promenade des Près qui suit le canal du Grand Rang, vous atteindrez tranquillement le grand Andely. Cette voie est réservée aux cyclistes et aux piétons. La balade nous conduit jusqu’à l’impressionnante collégiale Notre-Dame parée de vitraux du 16e siècle. Ne manquez pas la visite du musée Nicolas Poussin, à proximité de la Fontaine Sainte Clotilde. Pour les enfants, des ateliers très sympa sont proposés tout l’été.

Traversée du pont en travaux

Après une longue halte aux Andelys, nous continuons notre itinéraire en traversant le pont sur la Seine. Objectif : passer de la rive droite à la rive gauche pour entrer à l’intérieur de la boucle. Fermé aux voitures tout l’été à cause des travaux, l’ouvrage est heureusement accessible aux vélos.

Une petit faim aux Andelys ?

  • Les saveurs du Liban et de l’Orient

Une grande salle à l’ambiance orientale et une grande terrasse extérieure. A l’entrée du restaurant, une épicerie fine propose des produits en provenance du Liban, de Grèce ou d’Arménie. + d’infos

  • La Villa Aliénor

Terrasse avec vue sur la Seine à l’ombre des grands arbres. Pâtisseries (fabrication artisanale aux Andelys) et plats salés de 14h à 22h en période estivale.  + d’infos

Après avoir traversé le pont des Andelys et en reprenant la direction de Bernières-sur-Seine,
le paysage prend des allures de canyon.

Tout petit dans un paysage de géant

Nous disons au revoir au Château-Gaillard, qui, une nouvelle fois, révèle toute sa splendeur depuis l’autre rive du fleuve. Une vue sur les belles demeures du Petit Andely ainsi que sur la fine et haute flèche de l’église Saint-Sauveur se dégage entre les bosquets de végétation. Le trajet se poursuit en direction de Bernières-sur-Seine.

Il ne faut pas pédaler bien longtemps pour découvrir, de près, l’immensité des falaises de calcaires. Après avoir passé La Garenne, nous entrons dans un paysage étonnant où seul le bruit de la carrière de sable nous rappelle à la civilisation. L’immensité du décor nous rend vraiment tout petit, même rehaussé sur un vélo ! Quelle belle étape.

L’étape s’achève dans le village de Bernières-sur-Seine
au pied de son église et de sa toute petite mairie.

Des idées pour en profiter encore plus

  • Les Andelys en réalité virtuelle : grâce à une application à télécharger sur le smartphone, vous visitez la ville et Château Gaillard au XIIIème siècle. Rendez-vous à l’office de tourisme : 2 rue Grande aux Andelys, www.nouvelle-normandie-tourisme.fr
  • Musée Nicolas Poussin : ateliers pour les enfants tout l’été (escape game, mosaïque, vitrail…) : www.ville-andelys.fr
  • Piscine en plein air (grand et petit bassin, solarium) : rue Gilles-Nicolle aux Andelys (juste après le pont), 02 32 54 23 70 / + d’infos
  • Journée pêche sur le lac de Bouafles : 5€. + d’infos : 06.17.28.14.72
Partager la page

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.