Partager la page

Actualités > L’art de l’éloquence résonne dans l’hémicycle du Département

Actualité précédente

L’art de l’éloquence résonne dans l’hémicycle du Département

Actualité précédente

Education

Illustration de l'actualité
Partager la page

L’atmosphère de l’hémicycle départemental, habituellement réservé aux sessions plénières des élus du Département, a ajouté à l’ambiance solennelle de la finale du concours « Effets de manches et faits d’archives » mardi 4 juin à Evreux.

Deux lycées eurois étaient encore en lice pour défendre leurs plaidoiries : le lycée André-Malraux de Gaillon et le lycée Louise-Michel de Gisors.

Après plusieurs mois de travail, la tâche était ardue pour les membres du jury chargés de départager ces plaidoiries, brillantes et inspirées, visant à obtenir l’acquittement de l’un des quatre accusés du meurtre d’Émile Guillot, dans la propriété de la famille des Jeufosse à Gaillon…en 1857.

 Les lycéens plaident l’acquittement

Le palmarès 2019 du concours « Effets de manches et faits d’archives »

1er prix

Gaillon, lycée André-Malraux 1ère ES / Océane Falempin et Miriam Heute
2ème prix

Gaillon, lycée André-Malraux 1ère ES / Mathilde Mossot-Templier et Olivia Salvati
3ème prix

Gaillon, lycée André-Malraux 1ère ES / Théo Jabin et Théo Métayer
4ème prix ex aequo

Gaillon, lycée André-Malraux 1ère ES / Annabelle Duhoux et Mégane Tike

Gisors, lycée Louise-Michel 1ère STMG / Marie Poireau, Noémie Digard, Manon Lesage, Léa Voisin et Nawal Boubechri.
Prix spécial du jury

Gisors, lycée Louise-Michel 1ère STMG / Geoffrey Goulet, Maxime Lhorens, Enzo Machado et Arthur Martinelli.

 

 

Les finalistes ont reçu, outre un diplôme, des pass pour le festival Rock in Evreux et des chèques culture.

Une découverte réelle du monde judiciaire

Organisé par les Archives Départementales de l’Eure en partenariat avec la Délégation académique à l’action culturelle et le service pédagogique de la Cour d’appel de Rouen, le concours « Effets de manches et fait d’archives » se déroule de novembre à juin, date à laquelle les élèves finalistes, auteurs des copies sélectionnées, plaident la défense de leur client devant un jury composé d’avocats, de professeurs et d’élus.

 

Depuis sa création, il poursuit plusieurs objectifs :

 

  • il permet aux élèves d’appréhender le monde judiciaire grâce à l’étude d’une affaire criminelle locale ancienne et de découvrir le fonctionnement judiciaire actuel en assistant à une audience au tribunal d’Évreux ;

 

  • il offre la possibilité pour les élèves, encadrés par des professeurs référents, de mener un travail d’argumentation et de rédaction en rédigeant une plaidoirie soit individuelle, soit en groupe. Les plaidoiries des élèves sont évaluées par le service éducatif des Archives départementales pour choisir les finalistes amenés à participer au concours d’éloquence;

 

  • enfin, il se termine par une présentation à l’oral afin de convaincre le jury du concours d’éloquence.
Partager la page

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.