Partager la page

Actualités > Rentrée dans les collèges : les ministres Jean-Michel Blanquer et Sébastien Lecornu à Pacy-sur-Eure

Actualité précédente

Rentrée dans les collèges : les ministres Jean-Michel Blanquer et Sébastien Lecornu à Pacy-sur-Eure

Actualité précédente

Education Santé

Illustration de l'actualité
Partager la page

Lundi 18 mai, 6ème et 5ème retrouvent le chemin du collège. Pour ce moment particulier, le collège de Pacy a reçu la visite des ministres de l’Éducation nationale et des collectivités territoriales.

La semaine passée, les projecteurs ont été braqués sur la rentrée des primaires. Depuis depuis lundi 18 mai, ils sont tournés vers les collèges. Dans l’Eure, les élèves de 6ème et 5ème retrouvent peu à peu le chemin de 66 collèges que compte notre département, sur la base du volontariat.

Ils étaient ainsi environ 70 au collège Georges-Pompidou de Pacy-sur-Eure dès ce matin. Ce chiffre est loin des 490 élèves qui fréquentent habituellement ce collège eurois. Cet effectif réduit a permis de respecter d’autant plus facilement toutes les consignes sanitaires imposées pour lutter contre la pandémie.

C’est le ministre de l’Éducation nationale en personne, Jean-Michel Blanquer, qui a pu s’en rendre compte. Avec Sébastien Lecornu, ministre chargé des collectivités territoriales, Jean-Michel Blanquer a pu découvrir l’organisation concrète de cette première journée de cours après le confinement. Ils étaient accompagnés du président Département, Pascal Lehongre, du préfet de l’Eure, Jérôme Filipini ainsi que de Christine Gavini-Chevet, la rectrice de l’académie Normandie.

Les ministres Jean-Michel Blanquer et Sébastien Lecornu étaient avec Pascal Lehongre au collège de Pacy-sur-Eure

Des mesures strictes appliquées à la lettre

Cette organisation inédite est dictée par un protocole sanitaire strict qui prévoit :

  • le maintien de la distanciation physique d’un mètre, à décliner dans tous les contextes et dans tous les espaces du collège y compris dans le restaurant scolaire ;
  • l’application des gestes barrières, en permanence, partout, par et pour tout le monde. Ils sont rappelés par des affichages permanents dans l’établissement.
  • la limitation du brassage des élèves. Tout est mis en œuvre pour limiter les croisements entre les classes et les niveaux. Pendant cette période, ce ne sont plus les élèves qui changent de classe par exemple mais les professeurs. De même une attention particulière est portée aux arrivées et aux départs des élèves dans les établissements. Des sens de circulation stricts dans les bâtiments sont également mis en œuvre.
  • le nettoyage et la désinfection des locaux et des matériels sont renforcés.
Pour les collégiens présents, la demi-pension est assurée. Avec toutes les précautions sanitaires imposées
Les marquages au sol permettent aux élèves de garder la bonne distance avec leurs camarades
Le gel hydroalcoolique : une nouvelle habitude à prendre pour les collégiens

Le Département accompagne depuis le début du mois ce retour dans les collèges dont il a la responsabilité. « Nous mettons tout en œuvre pour rassurer les parents, les élèves et l’ensemble du personnel. Nous leur devons la garantie d’un bon accueil sanitaire et de bonnes conditions de reprise », souligne Pascal Lehongre, Président du Conseil départemental.

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.