Partager la page

Événements > [VIDEO] Un très très grand bal et des micros dans un sous-bois

Événement précédent

[VIDEO] Un très très grand bal et des micros dans un sous-bois

Événement précédent

cinéma

Illustration de l'événement
Partager la page

Déjà quatre semaines que nous vous proposons de regarder des films documentaires étonnant, émouvant, intriguant… directement sur notre site internet. Hélas, la dernière séance est arrivée car le Mois du film documentaire 2020 se termine. Sept films sont à l’affiche durant 7 jours dont quatre de la réalisatrice Laetitia Carton. Ils sont en libre accès en partenariat avec Normandie Images.

Dans l’Eure, on aime le cinéma. Pour preuve, le succès que rencontre chaque année le Mois du Film Documentaire. En 2020, cette manifestation vous propose une nouvelle programmation pleine d’émotions et de projections… en ligne cette fois, confinement oblige. Et il y en a pour tous les goûts avec des thématiques aussi diverses qu’étonnantes.

Gratuit

Sans inscription

Du 3 au 10 décembre 2020

Coup de projecteur sur la réalisatrice Laetitia Carton

D’un chagrin j’ai fait un repos

de Laetitia Carton – Ardèche images / France / 2005 / 19′ / VF

C’est Jean Vigo qui t’a donné envie de faire ce film. Il disait qu’il voulait que ses films provoquent la nausée. Et qu’au moins au cinéma on ne puisse plus supporter la vue de ce qu’on regarde tous les jours avec indifférence, ou avec complaisance, en grandeur nature. Film de fin d’étude du Master documentaire de création de Lussas.

Edmond, un portrait de Baudoin

de Laetitia Carton – Kaléo films / France / 2014 / 80′ / VF

Edmond Baudoin est auteur de bandes dessinées. Il signe ses livres Baudoin. Moi, je l’appelle Edmond. La matière première de ses livres, c’est lui, sa vie. Il a été l’un des premiers à introduire l’autobiographie dans la bande dessinée. À Villars, son village du Var, devant un mur de pierres, Edmond peint, il marche, il danse, il aime.

La Pieuvre

de Laetitia Carton – Idéale audience / France / 2009 / 89′ / VF

Dans la famille de Laetitia, on apprend à grandir avec une maladie génétique neurodégénérative, la maladie de Huntington. Elle peut s’installer lentement, à tout âge, avant de vous emporter. Il existe un test pour savoir si on est porteur du gène : 1 chance sur 2. Ce film raconte l’histoire d’une lutte entre sa famille et un ennemi terrifiant qu’elle surnomme la pieuvre.

Laetitia Carton, artiste et réalisatrice

portrait de la realisatrice laetitia carton

Après avoir découvert Les Nuits Fauves de Cyril Collard, Laetitia Carton décide de faire du cinéma. Mais le hasard la porte à l’école des Beaux-arts de Clermont-Ferrand où, dès sa sortie de l’école, son travail est exposé dans des lieux d’art contemporain. Entretemps, elle a vu son premier film documentaire : Daguéréotype d’Agnès Varda. Cette forme de cinéma lui plait : subjectivité et écriture singulière. Au fil des rencontres, elle suit le master de réalisation documentaire de Lussas. Son film d’étude, D’un Chagrin j’ai fait un repos, remporte plusieurs prix. Depuis 2009, elle a réalisé plusieurs longs métrages et en 2018, Le Grand bal a été programmé au festival de Cannes puis nommé au César du meilleur documentaire.

Le grand bal

de Laetitia Carton – SaNoSi productions / France / 2018 / 89′ / VF

C’est l’histoire d’un très grand bal. Dans le bourbonnais, en juillet, depuis plus de 27 ans, qu’il pleuve, qu’il vente ou sous le soleil, on y danse pendant 7 jours et 7 nuits. Tous en rond, nous sommes plus de deux mille. On vient de partout. Ça tourne, ça piétine, ça rit, ça pleure… Cette année, je vais aussi y faire un film.

  • Visible sur la médiathèque numérique de l’Eure (inscription gratuite pour tous les Eurois) : cliquez-ici
affiche du film documentaire le grand bal

Les autres films de cette semaine

L’esprit des lieux

de Stéphane Manchematin et Serge Steyer – Les Films de la pluie, Ana Film/ France / 90′ / VF

Marc consacre l’essentiel de son temps à sa passion : « Je vis au pays des sons ». À la tombée du jour, il camoufle ses micros dans un sous-bois, déclenche la prise de son, puis s’éloigne jusqu’à se fondre dans la nature. Intriguée par ses activités nocturnes, sa fille Lucie manifeste l’envie de l’accompagner.

En partenariat avec

logo de l'association normandie images

Vincent et les bêtes

de Marine Longuet – Mil Sabords / France / 2018 / 38′ / VF

J’ai 7 ans lorsque j’assiste à mon premier enterrement, celui de Biscotte, mon chaton. Trois chats et vingt ans plus tard, je rencontre Vincent. Il travaille à la SNCF depuis 20 ans, mais n’a qu’un souhait : reprendre sa carrière de taxidermiste, abandonnée il y a bien longtemps. Des rails aux bêtes, je l’observe travailler : ses gestes, les fourrures, les peaux. De nos rencontres émergent des histoires d’animaux, un « bestiaire partagé » habité des regards morts ou vifs des bêtes qui nous scrutent.

Film documentaire vincent et les bêtes

Ma vie dessinée

de Vincent Pouchain – Keren production / France / 2019 / 52′ / VF

Arnaud de Roquefeuil a tout connu de la Guerre : la mobilisation, la ligne Maginot, la Résistance, la déportation… Et il a tout raconté dans une archive exceptionnelle : une bande-dessinée jusque-là restée ignorée du grand public. Ce documentaire raconte la guerre autrement, sur les traces et par le trait d’un héros ordinaire qui conjure les tragédies d’une époque par sa passion enfantine pour le dessin.

film documentaire ma vie dessinée

Le Département, partenaire depuis toujours du Mois du film documentaire

En cohérence avec sa politique culturelle en faveur de tous les Eurois, le Département de l’Eure participe à cet évènement national, initié par Images en bibliothèques. Via l’expertise de la Médiathèque départementale et le réseau des bibliothèques, le Département de l’Eure organise et coordonne le Mois du film documentaire sur son territoire, chaque mois de novembre depuis 2012. Les objectifs de cette manifestation sont :

  • d’inviter le public eurois à découvrir un cinéma d’un genre différent,
  • de soutenir la diversité de l’offre de cinéma dans les biliothèques du département,
  • de valoriser la création documentaire et mettre en avant des oeuvres peu diffusées,
  • de susciter des débats autour des films projetés,
  • de proposer des rencontres avec les réalisateurs et techniciens du cinéma.
Partager la page

Ces événements peuvent vous intéresser

[VIDEO] 3 films et 2 courts métrages rien que pour vous

Retrouvez chaque jeudi, plusieurs documentaires en libre accès, gratuit et sans inscription dans le cadre du Mois du film documentaire 2020.

Illustration évènement

26 nov. / 03 déc.

[VIDEO] Etincelles sous le capot et mains dans le cambouis !

Retrouvez chaque jeudi, quatre documentaires en libre accès, gratuit et sans inscription dans le cadre du Mois du film documentaire 2020.

Illustration évènement

19 nov. / 25 nov.

[VIDEO] L’amitié émouvante d’un enfant et d’un émigré Guinéen

Retrouvez chaque jeudi, quatre documentaires en libre accès, gratuit et sans inscription dans le cadre du Mois du film documentaire 2020.

Illustration évènement

12 nov. / 18 nov.

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.