Partager la page

Défense incendie : un plan d’aide pour aider les communes

Illustration de l'événement
Partager la page

Pour rattraper un retard parfois considérable dans certains secteurs du département en matière de défense extérieure contre l’incendie, le Département vient de lancer un plan d’urgence. Il est établi en lien étroit avec les services de la Préfecture et du Service départemental d’incendie et de secours.

L’été 2019 a été l’un des plus chauds jamais enregistré en France. Des records de température ont été battus y compris dans l’Eure. Cette canicule et une sécheresse prolongée ont été deux éléments aggravants des incendies violents qui se sont déclarés partout dans l’Eure.

Ils ont aussi mis en évidence une faiblesse voire une absence dans certaines communes ou hameaux d’une défense incendie suffisante. Et donc une mise en danger potentielle des biens et des personnes.

La défense extérieure contre l'incendie c'est quoi ?

La lutte contre l’incendie vise à protéger les personnes et les biens touchés par le foyer initial mais aussi empêcher la propagation de l’incendie dans une optique d’intérêt collectif. Elle est établie dans l’intérêt commun et financée par l’impôt. Depuis 1733, elle est gratuite pour le citoyen.

Un peu d’histoire récente

Entre 1951 et 2011, ce sont des circulaires qui règlementaient la défense extérieure contre l’incendie. Elles n’avaient qu’un caractère indicatif et non contraignant avec un principe commun : disposer d’un point d’eau tous les 200 mètres ayant une capacité de 60m3 pendant deux heures. Difficile à mettre en œuvre, cette circulaire était transcrite de façon très inégale dans l’Eure.

La situation dans l'Eure au regard du règlement de 1951

Un règlement devenu contraignant

Depuis 2017, la défense incendie doit répondre aux exigences du règlement départemental de défense extérieure contre les incendies (RDDECI). C’est le maire qui en principe en assure la responsabilité sur sa commune. Il peut, sous certaines conditions, transférer cette compétence à son EPCI.

Son caractère est cette fois obligatoire et confirme la nécessité d’un point d’eau tous les 200 mètres délivrant cependant 30 m3 pendant une heure. Cette contrainte divise en principe par deux les besoins en défense incendie dans l’Eure. Étant obligatoire, il oblige de nombreuses communes et EPCI à rejeter des certificats d’urbanisme et des permis de construire.

L'essentiel du règlement départemental de défense exterieure contre l'incendie

Une couverture problématique pour 90 communes de l’Eure

Par ailleurs, aujourd’hui 90 communes euroises se trouvent avec une couverture incendie inférieure à 40 %. Dans certaines communes, notamment dans l’Ouest du département, ce taux tombe à 20 %. Cela revient à dire, dans ces situations, que 8 maisons sur 10 ne sont pas ou insuffisamment protégées. Les pompiers mettront ainsi plus de temps à circonscrire l’incendie avec les conséquences dramatiques que cela peut engendrer.

Devant la difficulté et les coûts engendrés pour certaines communes, notamment rurales pour rattraper le retard pris, le Département avec ses partenaires que sont l’État et le Service départemental d’incendie et de secours propose un plan d’aide et d’accompagnement. Il a été dévoilé lors de la conférence des élus de l’Eure, le vendredi 13 décembre 2019 à Évreux.

La situation à la fin de l'année 2019

Un plan d’aide d’urgence en six mesures

Pour aider les maires dans la mise en oeuvre rigoureuse de la nouvelle réglementation, la Préfecture, le Sdis et le Département se coordonnent. Ils proposent une série de six mesures et solutions concrètes qui pourront bénéficier de financements croisés Etat et Département.

Pour aller plus loin : le guide pratique à l’usage exclusif des maires de l’Eure

 

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.