Partager la page

Amélioration de l’habitat : le Département agit

En-tête page
Partager la page

Habitat indigne : le Département agit

En 2016, selon une étude  de la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement Normandie, il y avait dans l’Eure près de 10 000 logements indignes dont 68,8 % dans le parc ancien réparti à parts égales entre propriétaires occupants et locataires du parc privé. Les plus touchés étaient situés à l’ouest du département de l’Eure, notamment ceux proches de l’Orne, ainsi que dans le nord-est (Vexin).

Avant même ce constat, le Département avait mis en place et accompagné différentes actions de rénovation de l’habitat : opérations programmées d’amélioration de l’habitat (OPAH), programmes d’intérêt général…

De plus, chaque année, le Département accompagne financièrement les bailleurs sociaux pour des opérations de démolition et de rénovation d’immeubles.

Les aides à la pierre : le rôle majeur du Département

Ce sont des subventions de l’État destinées à la construction, l’acquisition et la réhabilitation de logements ou la transformation de locaux non résidentiels en logements. Les aides prennent la forme de primes ou subventions versées directement aux bénéficiaires (locatif aidé, ANAH).  L’État a donné délégation au Département (hormis Communauté d’Agglomération Seine Eure) pour l’instruction et le suivi des dossiers.

Le Département partenaire du  plan « cœur de ville » :

Annoncé en 2017 par le ministre de la Cohésion des Territoires, le plan national « cœur de ville » a été créé pour revitaliser  les petites villes et les villes moyennes permettant notamment la mise en place d’un guichet unique centralisant toutes les demandes de financement.

Dans l’Eure, Évreux, Louviers et Vernon  sont concernés par ce dispositif

Le plan « Cœur de ville »  se concentre sur 5 axes prioritaires :

  • amélioration des logements pour une offre attractive de l’habitat en centre-ville, soutenir le logement social ;
  • favoriser un développement économique et commercial équilibré ;
  • développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions ;
  • mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine ;
  • fournir l’accès aux équipements et services publics.

A noter également 3 axes transversaux : l’innovation, la transition énergétique et environnementale, la promotion de la ville durable et « intelligente » (smart city).

Le Département de l’Eure se positionne comme partenaire des démarches initiées sur Evreux, Vernon et Louviers. Il vient  compléter les aides à l’investissement à travers les contrats de territoire et propose un soutien en ingénierie pré-opérationnelle et la mise à disposition des collectivités d’un large réseau d’experts.

Partager la page