Partager la page

Violences conjugales ou familiales

Illustration de l'événement
Partager la page

Vous êtes victime de violences conjugales et vous voulez en sortir ?

Ne restez pas isolé ! Vous devez prendre contact. Des professionnels peuvent vous venir en aide.

  • Appelez le 3919. L’appel est anonyme et gratuit. Vous pourrez être mis en relation avec des lieux d’hébergement d’urgence.
  • Contactez le centre d’information sur les droits des femmes et de la famille (C.I.D.F.F.) de l’Eure : 12 rue de l’Espéranto à Evreux, Tél. 02 32 33 44 56
  • Visionnez les vidéos, ci-dessous, pour repérer les contacts possibles dans l’Eure.
numéro 3919 si victime de violences

Toutes les violences conjugales sont interdites par la loi, qu’elles visent un homme ou une femme, qu’elles soient physiques, psychologiques ou sexuelles.  Pourtant, la France a connu 152 féminicides en 2019, 98 en 2020 et une augmentation des violences avec les différents confinements liés à la Covid.

Voici 9 vidéos explicatives et une expo « clé en main »

> pour mieux comprendre et expliquer les situations de violence,
> pour déceler et reconnaître la violence familiale ou conjugale,
> pour agir afin d’aider les victimes.

Professionnels : n’hésitez pas à les utiliser comme supports de sensibilisation et de formation.

 

Les violences conjugales/familiales : comment les expliquer ?

Portrait de Marie Murski, auteur, écrivaine

Témoignage d’une femme victime de violences et sous emprise pendant 14 ans

Marie Murski, auteur, écrivaine

Durée  de la vidéo : 12 min.

Cliquez ici

Portrait de Fériel Houhèche, psychologue

Comprendre ce qu’est la relation d’emprise

Fériel Houhèche, psychologue

Durée de la vidéo : 27 min.

Cliquez ici

Portrait de Bénédicte Christy, assistante sociale au Conseil départemental

Des signaux d’alerte perceptibles ou pas par l’assistant social de secteur

Bénédicte Christy, assistante sociale, Conseil départemental

Durée de la vidéo : 8 min.
Cliquez ici

De multiples acteurs déployés sur le terrain : qui fait quoi ?

Portrait de Blandine Fornier

L’Etat impulse, coordonne et participe

Blandine Fornier, déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité

Durée de la vidéo : 5 min.

Cliquez ici

Portrait de Claire Caens, adjudante-cheffe

La gendarmerie protège, enquête et prévient

Claire Caens, adjudante-cheffe de la Maison de protection des familles

Durée de la vidéo : 4 min.

Cliquez ici

Portrait de Valérie Gall, psychologue

Urgences hospitalières : le soin, l’aide psychologique et l’orientation

Valérie Gall, psychologue au service des urgences hospitalières, CHI Evreux

Durée de la vidéo : 5 min.

Cliquez ici

Portrait de Cathie Van Hollebeke

Travailleurs sociaux : aux côtés des forces de l’ordre

Cathie Van Hollebeke, intervenante sociale en commissariat de police

Durée de la vidéo : 6 min.

Cliquez ici

Les associations accompagnent et innovent sur le terrain du civil et du pénal

Portrait de Ghislain Leray

Ghislain Leray, juriste à l’association d’aide aux victimes et d’actions du champ judiciaire de l’Eure (AVEDE-ACJE) pour le volet pénal

Durée de la vidéo : 6 min.

Cliquez ici

Portrait de Romain Cocheteux, juriste

Romain Cocheteux, juriste au Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) pour le volet civil

Durée de la vidéo : 5 min.

Cliquez ici

Comment agit le Département de l'Eure ?


Des travailleurs sociaux aux côtés des forces de l’ordre

Pour faciliter l’expression des victimes de violences conjugales (qui n’osent pas toujours porter plainte par peur des représailles), les aider dans leurs démarches et assurer un suivi, le Département finance (à 50 % avec l’État) cinq postes de travailleurs sociaux. Ils sont mis à la disposition des gendarmes et policiers pour apporter une réponse sociale à toute personne victime ou auteur de violences.

Des travailleurs sociaux sur tout le département

Au quotidien, et en assurant un maillage fin du territoire, les assistants sociaux départementaux accueillent, informent, orientent, accompagnent et soutiennent les femmes victimes de violences conjugales. Aussi, ils entretiennent des relations étroites avec l’ensemble de leurs partenaires pour une complémentarité de chacune des interventions et une meilleure efficacité.

Une expo à emprunter gratuitement

Les services du Conseil départemental et de l’État se sont associés pour sensibiliser les adolescents et jeunes adultes aux différentes formes de violences. Un collectif de professionnels, de bénévoles et de membres associatifs a réalisé une exposition. Elle peut être empruntée gratuitement par les collèges, lycées, associations, collectivités qui en font la demande (voir ci-contre les panneaux).

Renseignements et réservation :
Département de l’Eure – Direction Inclusion Active et Logement
06 73 94 40 71

Partager la page
















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.