Partager la page

Actualités > Du matériel médical reconditionné à prix réduit

Actualité précédente

Du matériel médical reconditionné à prix réduit

Actualité précédente
17 février 2021

Santé Handicap

Illustration de l'actualité
Partager la page

Au Département, le projet était dans les tuyaux depuis plusieurs années. Rendre le matériel médical accessible à tous. Un vœu qui est devenu réalité depuis le 15 février. Désormais, vous pouvez louer ou acheter des aides techniques individuelles (fauteuils roulants électriques, manuels, lits médicalisés, matériels d’aides aux soins ou à la toilette…) à un prix modéré (entre 50 et 70% moins cher que le neuf). Le matériel inutilisé ou endommagé des particuliers comme des établissements, trouve ici une seconde vie.

Une fois collectés, les matériels sont entièrement remis en état par une équipe de salariés en parcours d’insertion. Le contrôle final permet de s’assurer que chaque appareil est conforme à la règlementation, et bénéficie d’une garantie de 2 ans.

Magasin Envie autonomie

Location ou vente de matériel médical reconditionné et remis aux normes
Adresse : Évreux- zone de Nétreville – 385 rue Gay Lussac.
Ouverture : depuis le 15 février- du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30
Tél : 07 72 55 94 83

L’économie circulaire au service de l’autonomie

Le maintien à domicile des personnes âgées ou en situation de handicap fait partie des enjeux de la politique sociale du Département. Aujourd’hui, dans l’Eure, 6000 personnes peuvent vieillir à domicile grâce à l’APA, (l’aide aux personnes âgées).
Mais parfois, pour bien vieillir chez soi, des « aides techniques » sont nécessaires pour compenser une perte d’autonomie. Or, tout le monde ne peut pas s’offrir un fauteuil roulant ou un lit médicalisé. Certaines personnes renoncent à s’équiper pour des raisons économiques. Ces équipements coûtent cher à l’usager mais il coûte cher également à la Sécurité sociale.

Des matériels garantis deux ans

Paradoxalement, de nombreuses aides techniques restent inutilisées, chez les particuliers comme dans les établissements. Et sans filières pour les recycler. Enfin, une étude menée par l’association Envie autonomie, spécialisée dans l’économie circulaire et le Département, montrait qu’en 2030, 186 000 personnes auraient plus de 60 ans dans l’Eure. Un certain nombre d’entre eux aura forcément besoin d’assistance technique.

Tous les ingrédients étaient réunis pour développer une filière d’économie circulaire du matériel médical dans l’Eure. Restait à trouver le financement. La Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie du Département de l’Eure a répondu favorablement.

 

Un projet économique, social et environnemental

Ce projet

  •  touche une catégorie de personnes aux faibles revenus qui n’ont pas les moyens de s’acheter des équipements médicaux neufs
  • développe l’économie circulaire en recyclant des matériels destinés à être jetés et qui vont être remis sur le marché
  •  limite les coûts pour le Département puisque tout le fonctionnement est assuré par l’association Envie autonomie
  •  permet l’embauche d’un chef d’atelier, d’une ergothérapeute qui pourra conseiller les clients et de 3 Techniciens de service après-vente sont en cours de recrutement. L’association est en lien avec JOB27 pour recruter des bénéficiaires du RSA qui bénéficieront d’une formation qualifiante

Une aide technique, c’est quoi ?
On entend par « aide technique », tous les équipements médicaux qui aident à préserver l’autonomie chez les personnes âgées ou en situation de handicap. Envie Autonomie reconditionne les aides à la mobilité (fauteuils roulants électriques et manuels, scooters), les aides à l’hygiène (planches de bain, rehausseurs de toilettes, sièges de douche…), les accessoires du domicile (lits médicalisés, fauteuils de repos, sièges coquilles) et les aides aux soins (lève-personne, verticalisateurs, guidon de transfert…).

Partager la page

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.