Faire une recherche
Se connecter
Actualités
Ecrivez au département
ACCEO
ACCEO
Accès rapides

Actualités > Médiathèque de Thiberville : « Inauguration pluvieuse, inauguration heureuse »

Actualité précédente

Médiathèque de Thiberville : « Inauguration pluvieuse, inauguration heureuse »

Actualité précédente
25 septembre 2022

Culture Aides Attractivité

Illustration de l'actualité
Partager la page

C’est sous un petit crachin normand que les élus ont inauguré la superbe médiathèque de Thiberville, commune de 1850 habitants, à l’ouest de l’Eure.

Subventionnée à 40% par le Conseil départemental et autant par l’État, la médiathèque de Thiberville est une réussite saluée à l’unanimité, samedi midi lors de l’inauguration. La décoration contemporaine, les différents espaces destinés à tous les publics, l’accueil, le choix des mobiliers, tout est remarquable.

D’une surface de 133m2, située idéalement en plein centre-ville, dans un beau bâtiment normand classé, la nouvelle médiathèque a ouvert ses portes en avril dernier. D’une centaine de lecteurs en avril, elle est déjà passée à 250 aujourd’hui. Preuve de son succès immédiat. « C’est la suite logique de notre bibliothèque de 30m2 créée en 1993 », expliquait le maire Guy Paris. « Pour animer les ateliers et répondre à la demande de nos lecteurs, la commune a embauché Élie Jean, adjoint du patrimoine qui est responsable de la médiathèque. »

illustrer-article-sur-la-mediatheque-de-thiverville
Élie Jean, adjoint du patrimoine, responsable de la médiathèque

« Une porte ouverte vers l’imaginaire »

À leur tour, Micheline Paris et Thomas Elexhauser conseillers départementaux, se réjouissaient de cette nouvelle structure, rendue possible notamment grâce au Département : « Chacun sait que le Département de l’Eure soutient et encourage de nombreuses actions culturelles. Par conséquent la création de médiathèques sur son territoire, même en milieu rural. C’est un atout supplémentaire pour l’attractivité de Thiberville. Nous formons le vœu que cette médiathèque puisse réunir des familles avec la culture comme dénominateur commun. La culture mais aussi la volonté de découvrir et comprendre à travers les livres, le monde de demain. »

Le jeune sous-préfet depuis peu en poste à Bernay, insistait quant à lui, sur le rôle du livre dans l’éducation. « Pour ma part, c’est grâce au livre que j’ai choisi mon métier. » Avant de terminer sur un « inauguration pluvieuse, inauguration heureuse », le sous-préfet saluait le rôle des bénévoles et soulignait l’intérêt du dispositif « Petites villes de demain ».

3 questions à Fabrice Carrière, responsable du pôle lecture publique dans le département, responsable de la médiathèque de l’Eure

illustrer-article-sur-la-mediathque-de-thiverville

Si une commune rurale comme celle de Thiberville, veut créer une médiathèque, peut-elle faire appel au Département ?

Bien sûr ! Nous nous déplaçons et nous étudions avec les élus la pertinence du projet : construction ou aménagement dans un bâtiment communal. En sachant qu’une médiathèque doit être de plain-pied, lumineuse, avec des espaces pas trop cloisonnés et située en centre-ville. L’idéal est d’envisager des espaces modulables. Dans le département, nous avons aménagé des médiathèques dans d’anciennes halles, comme ici à Thiberville, dans des moulins, des gares…

Financièrement, quelle est l’aide du Département pour les projets de médiathèques ?

Le Conseil départemental a fait de la lecture publique une de ses priorités. Il subventionne les projets de médiathèque à hauteur de 40% du coût hors taxe. Pour un projet, de 100 000 € comme ici à Thiberville, le Département a versé 40 000 €. La Direction des Affaires Culturelles, la DRAC, a également subventionné le projet. Cette subvention couvre les travaux, l’informatisation, l’achat de mobiliers, etc. L’embauche d’un salarié est souvent nécessaire pour pérenniser et faire vivre la médiathèque.

Aujourd’hui, que faut-il dans une médiathèque digne de ce nom ?

Une médiathèque doit avoir des espaces accueillants et diversifiés pour répondre à tous les publics. Par exemple, des espaces presse, jeux, enfants. Il faut aussi toute sorte de livres : BD, mangas, albums ; des fils, des CD. Aujourd’hui, les médiathèques prêtent aussi des jeux de société, des outils numériques (consoles et jeux vidéo, casques de réalité virtuelle).

De plus en plus souvent, les médiathèques disposent de Fab Lab mobiles. Ils permettent aux utilisateurs de fabriquer des objets grâce à une imprimante 3D ou une découpeuse vinyle, une brodeuse numérique, etc… C’est souvent l’occasion pour les bibliothécaires de proposer des animations très familiales.

Partager la page

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.