Partager la page

Actualités > Protection de l’enfance : le Département fait face et innove

Actualité précédente

Protection de l’enfance : le Département fait face et innove

Actualité précédente

Institution Social

Illustration de l'actualité
Partager la page

L’Aide Sociale à l’Enfance n’a jamais eu autant d’enfants placés sous sa protection. L’avenir de près de 2200 mineurs oblige le Département à faire évoluer ses dispositifs d’accueil, à se repenser, à se réformer.

La protection de l’enfance aura été l’un des sujets forts de la session plénière du Département, lundi 9 décembre 2019. Perrine Forzy, vice-présidente en charge de la protection de l’enfance, a dressé un bilan complet de cette compétence du Département.  Elle a aussi souligné un fait marquant : jamais l’Aide Sociale à l’Enfance n’a eu à s’occuper d’autant de mineurs.

Ils sont, en 2019, 2180 mineurs accueillis en foyers ou en familles d’accueil. Ils étaient 1809 en 2015.

Évolution depuis 2015 du nombre de placements, du nombre de mesures à domicile et du budget

Un foyer reconstruit à Évreux

Cette montée exponentielle des prises en charge des mineurs oblige le Département à revoir tous ses dispositifs, à repenser l’organisation du Foyer Départemental de l’Enfance et aussi à innover.

C’est le cas avec la création par exemple de 220 places d’hébergement en semi-autonomie. « Nous nous devons de mieux accompagner et aussi de mieux former les enfants qui nous sont confiés », affirme Perrine Forzy. « Cela impose de commencer l’accompagnement le plus tôt possible et de façon la plus individualisée avec les éducateurs ».

De nouvelles familles d’accueil

Toujours dans cette optique des familles d’accueil supplémentaires ont été recrutées. Objectif : placer le plus rapidement possible les enfants, et notamment les plus petits, dans une cellule familiale et éviter, ou au moins réduire, le passage en foyer.

Enfin, un nouveau foyer a été reconstruit à Évreux. Opérationnel depuis quelques semaines, le nouveau foyer Bois-Verlande sera d’ailleurs officiellement inauguré mercredi.

La philosophie globale est désormais de mieux adapter les mesures d’accueil aux situations particulières de chaque enfant.

Cette volonté de faire face en innovant a été défendue par Perrine Forzy. Pour y parvenir, elle a rappelé les trois grands axes stratégiques sur lesquels les énergies seront mobilisées dans les années à venir :

 

  •  renforcer la prévention précoce
  • améliorer l’accompagnement social des familles
  • mieux encadrer les jeunes majeurs avant qu’ils ne sortent des dispositifs d’accompagnement

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.