Partager la page

Actualités > Saint-Maclou : épurer nos rejets pour mieux protéger la nature

Actualité précédente

Saint-Maclou : épurer nos rejets pour mieux protéger la nature

Actualité précédente

Environnement

Illustration de l'actualité
Partager la page

Officiellement inaugurée le 23 avril 2019, la station d’épuration de Saint-Maclou offre un équipement dernier cri pour assainir les rejets des habitations. Un investissement de 380 000 € pour le Département.

La commune de Saint-Maclou dispose d’un système d’assainissement collectif des eaux usées depuis plus 40 ans. Auparavant reliée à une station d’épuration d’une capacité de 600 habitants, cette structure, bien que réhabilitée il y a quelques années, n’était plus en mesure de traiter les eaux usées de manière efficace et conforme à la réglementation. En effet, une station doit rejeter dans le milieu naturel des eaux traitées qui n’auront aucune incidence sur le cycle de l’eau.

Le Syndicat Intercommunal à VOtation Multiple (SIVOM) de La Neuville s’est donc engagé à construire un nouvel équipement sur la commune avec le soutien de l’Agence de l’eau et du Département de l’Eure.

Un investissement conséquent mais essentiel

« Réaliser une telle station est un investissement lourd, presque 1,5 million d’euros », a rappelé Gérard Chéron, vice-président du Département en charge de la politique de l’eau et de l’assainissement, lors de l’inauguration de la structure, mardi 23 avril 2019. « Mais pas seulement. C’est aussi un outil essentiel pour l’environnement et la ressource en eau. Le Département a donc répondu présent en soutenant le projet à hauteur de 384 000 €. »

Démolition de l’ancienne station d’épuration, construction d’une nouvelle, transfert des réseaux, mise en place de nouvelles canalisations… les travaux ont duré un peu plus d’un an. Un équipement moderne et d’une plus grande capacité est désormais en fonctionnement à Saint-Maclou.

Techniquement ? De l’eau et des boues…

La nouvelle station d’épuration de Saint-Maclou est d’une capacité de 1440 habitants. Le procédé épuratoire est de type boues activées à faible charge et permet un abattement de la pollution sur les matières carbonées et azotées. L’unité de traitement est composée de :
– pour l’eau : un poste de relèvement des effluents bruts, un dégraisseur-dessableur, une zone de dégazage, un bassin d’aération avec turbine, un clarificateur et un canal de comptage des eaux de sortie ;
– pour les boues : une déshydratation mécanique par table d’égouttage et un silo de stockage de boues d’une capacité de 12 mois afin de respecter le calendrier d’épandage.

Partager la page

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.