Partager la page

Actualités > Sébastien Lecornu élu président du Département de l’Eure

Actualité précédente

Sébastien Lecornu élu président du Département de l’Eure

Actualité précédente
5 juillet 2021

Institution

Illustration de l'actualité
Partager la page

Les 46 conseillers départementaux élus dimanche 27 juin ont porté Sébastien Lecornu, Ministre des Outre-Mer, au poste de président du Département de l’Eure jeudi 1er juillet.

L’histoire se répète au Conseil départemental de l’Eure. Comme en 2015, c’est Sébastien Lecornu qui a été élu président du Conseil départemental de l’Eure. Le conseiller départemental du canton de Vernon a bénéficié d’un très large plébiscite. Seul candidat en lice, il a été élu par 39 voix sur 46.

"Nous avons bien travaillé ensemble. On ne change pas une équipe qui gagne"

“Nous avons bien travaillé”

C’est Pascal Lehongre, le président sortant qui a lui-même proposé la candidature de son successeur.

« En 2015, Sébastien Lecornu avait été élu à la présidence du Conseil Départemental. En 2017, il m’avait transmis cette responsabilité. Ensemble, en totale confiance, nous avons travaillé durant toute la mandature. Je pense que le résultat des élections laisse peu de place au doute. Notre bilan est bon, notre binôme a bien fonctionné, nous avons bien travaillé ».

Pour le nouveau chef du groupe de la majorité Ensemble pour l’Eure, “on ne change pas une équipe qui gagne. C’est pourquoi je propose la candidature de Sébastien Lecornu à la présidence de cette assemblée.”

“Un honneur et une grande responsabilité”

Élu quelques minutes plus tard président du Conseil départemental, Sébastien Lecornu a remercié tous les élus sortants pour leur engagement et souligné le caractère historique de cette élection.

« Le groupe de la majorité du projet “Ensemble Pour l’Eure” pèse 85 % de la représentation de cette assemblée. C’est historique. Jamais un groupe politique n’a bénéficié d’une telle confiance de la part des Eurois. C’est un grand honneur… mais aussi et surtout une grande responsabilité ».

“Les Eurois attendent de nous de l’efficacité”

Il a ensuite rapidement levé les interrogations autour de la compatibilité de son engagement départemental avec ses fonctions ministérielles. “Je remercie le Président de la République et le Premier Ministre qui m’ont autorisé, pour un temps, à exercer les responsabilités de président de Département tout en restant membre du Gouvernement.

En fait, le binôme qu’il a constitué sur la période 2017-2021 avec le Président sortant, Pascal Lehongre, est bien parti pour perdurer. Cette complémentarité éprouvée entre les deux hommes est une vraie garantie d’efficacité pour le Département qui s’est à nouveau engagé à ne pas augmenter les impôts durant cette nouvelle mandature.

Le nouveau président a ensuite délivré une feuille de route très claire pour les six mois qui viennent. “Les Eurois attendent de nous de l’efficacité. Dès le 15 juillet et la tenue de la première session plénière ordinaire de cette nouvelle assemblée, nous prendrons des délibérations pour concrétiser les premières mesures de notre programme“.

Un nouveau plan de relance dès la rentrée

Ainsi, dès la rentrée, le Département lancera un nouveau plan de relance de l’économie départementale. Il mènera en propre ou en accompagnant des investissements dans quatre domaines prioritaires :

  • la transition écologique et énergétique
  • la culture et le patrimoine
  • la sécurité (avec un premier volet d’aides à l’équipement des Polices Municipales)
  • les équipements scolaires et les investissements en direction de la jeunesse
Dès le 15 juillet, les conseillers départementaux se retrouveront en session plénière pour préparer les premiers dossiers de cette nouvelle mandature

Création d’une agence des usages du numérique et d’une agence de la ruralité

 

Pour le Président du Département, l’enjeu du mandat qui s’ouvre est aussi de faire basculer cette collectivité dans la modernité. « Bientôt, 100 % des Eurois seront reliés à la fibre optique. Le sujet n’est plus tant le déploiement du réseau qui est en bonne voie de finalisation, que le développement des usages du numérique. Une Agence des usages du numérique sera donc créée. Car, avoir le Très Haut Débit c’est bien, mais en faire quelque chose de concret pour l’économie, le travail, l’accès aux soins, l’autonomie, c’est un autre défi auquel il va falloir s’atteler rapidement ».

 

Autre création annoncée, une Agence de la ruralité. Elle verra le jour au début de l’année 2022 pour aider, conseiller, accompagner les maires ruraux qui veulent développer leurs territoires, améliorer l’attractivité de leur centre-bourg et le cadre vie de leurs administrés. L’objectif est clair : ne pas laisser s’installer un département à deux vitesses et rétablir l’égalité de traitement et de services entre les villes et les campagnes.

Des Assises de la solidarité à l’automne

Enfin, Sébastien Lecornu a annoncé la tenue, dès l’automne, des assises départementales de la solidarité. « L’aide sociale est un sujet vaste et complexe, parfois devenu trop technique. Mais il faut avoir le courage de le prendre à bras le corps dès ce début de mandat ! Il y a aussi des évidences qui ne méritent pas que l’on s’attarde davantage pour agir. Trop de maisons de retraites sont dans un état déplorable et parfois dignes d’établissement du siècle dernier. Un nouveau plan d’investissement de 140 M€ sera lancé pour remplacer les établissements les plus vétustes ».

Le nouveau Président du Département de l’Eure a conclu son propos en annonçant que le Ministre de la Santé et des Solidarités, Olivier Véran, viendrait bientôt en débattre à Évreux avec tous les conseillers départementaux.

Ces actualités peuvent vous intéresser




















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.