Faire une recherche
Se connecter
Actualités
Ecrivez au département
ACCEO
ACCEO
Accès rapides

Actualités > Un chien d’assistance au collège Henri-Dunant d’Evreux

Actualité précédente

Un chien d’assistance au collège Henri-Dunant d’Evreux

Actualité précédente
6 janvier 2023

Education Jeunesse

Illustration de l'actualité
Partager la page

Le collège Henri-Dunant vient d’accueillir Silou, un chien d’accompagnement à la réussite scolaire, une première dans un collège classé prioritaire.

Un nouvel élève a fait sa rentrée au collège Henri-Dunant à Evreux, début décembre. Il s’appelle Silou et fait déjà l’unanimité de ses camarades de classe.

Silou n’est pas un élève comme un autre mais un golden retriever d’un an et demi dont le rôle est d’accompagner les élèves dans la réussite de leur scolarité. Une première dans un collège classé Réseau d’éducation prioritaire (REP) en France.

« Silou aide les enfants dans leurs apprentissages. Auprès de lui, les élèves se concentrent plus facilement », explique Mathilde Michel, enseignante d’EPS (éducation physique et sportive), en charge de Silou.

En effet, Silou agit par effet miroir. Si les élèves sont agités, il sera lui-même agité. Pour le calmer, les collégiens doivent corriger leurs comportements. Sans compter qu’il a un pouvoir d’apaisement notamment envers les plus fragiles et ceux en situation de handicap.

des adolescents caressent un chien
des adolescents font du sport dans un gymnase
Silou accompagne les élèves et participe à sa façon aux cours de sport.

Il apporte de la joie et du calme

Les caresses et les marques d’attention sont là pour le prouver. En quelques semaines, il est devenu la mascotte de l’établissement et les résultats se sont déjà fait sentir auprès de certains enfants.

Affecté au cours de sport avec sa tutrice, Silou participe à la séance d’échauffement au même titre que les enfants. Chacun leur tour, les élèves en ont la responsabilité et mènent les échauffements en binôme avec l’animal.

Marie Faustine, en classe de quatrième, l’a bien ressenti. « Au début, il faut s’y habituer. Mais après, il apporte de la joie et du calme. C’est une motivation en plus pour venir en cours », souligne la jeune fille. Même constat du côté de Mathilde Michel : « Depuis l’arrivée de Silou, on remarque une augmentation de la motivation et du bien-être des enfants ainsi qu’une baisse du stress, de l’agressivité et par résonance de l’absentéisme ».

Un confident sans jugement

Pourquoi un chien dans un établissement scolaire ? « Je suis partisane de l’accompagnement des enfants par l’animal. Après avoir lu un article sur une expérience similaire au lycée d’Aleçon, j’ai eu envie de tenter l’expérience », résume Mathilde Michel.

Expérience à laquelle la principale du collège Henri-Dunant, Aude Bottin, a adhéré immédiatement. « Je viens moi-même au collège tous les matins avec mon propre chien. Je sais que cela a un effet positif envers les élèves. Certains peuvent se confier à l’animal sans jugement, ni à priori ».

Depuis son arrivée début décembre, Silou a bénéficié d’un mois d’adaptation pendant lequel il a découvert l’établissement, l’équipe et les enfants. « Aujourd’hui, Silou est devenu un collègue à part entière dans l’établissement », souligne Aude Bottin.

Des enfants dans une cour d'école qui caresse un chien
Lorsque Silou est là, les caresses ne manquent pas.
Quatre personnes accroupis à côté de deux chiens
Les élus du Département de l'Eure, Nicolas Gavard-Gongallud (et son chien Simba), Karêne Beauvillard et Florence Gautier, avec Mathilde Michel et Silou.

Une formation de 18 mois

Pour devenir chien d’accompagnement en milieu scolaire, Silou a, tout d’abord, été élevé pendant près d’un an dans deux familles d’accueil en Alsace avant de suivre une formation de six mois dans un centre d’éducation handi’chiens où il a appris plus de trente commandes et s’est intégré à la vie en société auprès de différents publics (Ehpad, transports en communs, centres commerciaux…).

Un chien d’assistance comme Silou coûte 17 000 euros en formation, croquettes et frais vétérinaires. Ce coût a été financé en partie par la cagnotte en ligne Trousse à projets ainsi que par le Département de l’Eure. Florence Gautier, vice-présidente du Département en charge de l’éducation et des collèges a félicité l’équipe enseignante pour cette initiative qui permet de lutter contre les difficultés scolaires. « Cela n’apporte que des bienfaits qui seront plus forts de jour en jour ».

Partager la page

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.