Faire une recherche
Se connecter
Actualités
Ecrivez au département
ACCEO
ACCEO
Accès rapides

Actualités > Vacances apprenantes, comme une colo au collège

Actualité précédente

Vacances apprenantes, comme une colo au collège

Actualité précédente
13 juillet 2022

Education

Illustration de l'actualité
Partager la page

Apprentissages, épanouissement personnel grâce à des activités culturelles, sensitives et sportives, ces 4 jours estivaux (du vendredi 8 juillet au mercredi 13, avec une journée dédiée à un voyage à la Cité de la Villette à Paris ou à Auvers-sur-Oise) au collège Rosa-Parks des Andelys rassemblent des élèves heureux et des professeurs détendus. L’été comme il faut !

Lundi 11 juillet, sous un soleil de plomb martelant les bords de Seine aux Andelys, il est 13h30 lorsque les élèves volontaires pour la 3e session du dispositif Vacances Apprenantes passent du groupe scolaire élémentaire où ils ont déjeuné au collège Rosa-Parks*.  Le personnel de l’administration demeure au complet. Plusieurs enseignants terminent de façon express leur repas en salle commune. Ils rejoignent les élèves dans la cour pour les guider vers les salles de classe.

« Les bienfaits du vivre ensemble »

L’initiative Vacances Apprenantes est née de la première vague de la Covid et de son effet très direct : le grand confinement. Kate Valfredeni, principale du collège Rosa-Parks explique ainsi : « Il nous fallait absolument retrouver les enfants dans l’établissement afin de partager à nouveau un temps collectif, des pratiques d’apprentissages et surtout ré-instituer les bienfaits du vivre ensemble. » L’attente était tellement grande que les enseignants furent alors débordés avec pratiquement 200 élèves volontaires pour ces quatre jours au collège.

« Un autre type d’enseignement »

Été 2022, la formule a quelque peu été revue. Les élèves de CM1 et CM2 peuvent désormais s’inscrire, et ils côtoient des collégiens. Le nombre d’enfants est bloqué à 50 afin de constituer des groupes homogènes et réceptifs. Comme les élèves, les professeurs sont également des volontaires. Ensemble, ils ont partagé des ateliers de théâtre, d’art thérapie, de montage vidéo, l’étude de la peinture de Vincent van Gogh, un atelier sur les habilités sociales (NDLR : attitudes et comportements qui permettent aux enfants d’entrer en contact avec les autres), atelier photo, EPS et robotique. « Pas question de rester sur des cours classiques, encore moins d’effectuer un quelconque rattrapage. Non, l’idée est bien de proposer un autre type d’enseignement », insiste Mme Valfredeni.

*A la rentrée, en septembre prochain, les effectifs du collège Rosa-Parks aux Andelys devraient atteindre les 560 élèves en 7 classes de 6e, 6 de 5e, 6 de 4e et enfin 5 classes de 3e.

Florence Gautier et des élèves du collèges Rosa-Parks aux Andelys

« Un dispositif à pérenniser »

« Je suis convaincu que les enfants volontaires pour ces Vacances Apprenantes établissent des relations positives tant envers les enseignants que leur réceptivité à l’enseignement. J’aimerais d’ailleurs que les professeurs du 1er degré participent encore plus activement à ce dispositif que j’espère pérenne. »
Frédéric Duché, maire des Andelys et vice-président du Département de l’Eure en charge de l’aménagement du territoire, du numérique, de la mise en œuvre du plan de relance et du soutien aux collectivités locales.

« Appréhender autrement le collège »

« Je trouve que les Vacances Apprenantes demeurent un excellent dispositif. Les enfants volontaires évoluent en petit groupe. Cela permet de renforcer la confiance en soi. Les CM1 et surtout les CM2 mettent un pied dans leur futur collège. Ils établissent des premiers liens avec des professeurs qu’ils pourront rencontrer dans leur cursus. C’est une formule gagnant-gagnant : pour les élèves et les enseignants. »
Florence Gautier, vice-présidente du Département de l’Eure en charge de l’éducation, des collèges et de la jeunesse.

Frédéric Duché avec les élèves du collège Rosa-Parks aux Andelys
Vacances apprenantes au collège Rosa-Parks

Apprendre autrement

« L’idée première reste le volontariat, explique Fanny Mazoyer, professeur d’espagnol. Les thématiques retenues par la mairie reposent d’une part sur la gestion du corps et de l’autre sur l’impressionnisme de Van Gogh. Les élèves créent des affiches qui seront exposées dès la rentrée. Les activités du matin sont culturelles et celle de l’après-midi sont réparties en différents ateliers : photographie, comédie, psychologie et art thérapeutique. Le but, pour les élèves, est d’arriver à réunir des informations et de développer leur créativité. »

L’expression des émotions à travers le corps

Atelier théâtre. Une comédienne encadre un groupe d’une dizaine d’élèves de CM1 et CM2. Les enfants marchent et la comédienne de la Super Compagnie leur soumet des émotions à exprimer : la joie, la tristesse, la fatigue, la peur. Pas de dissipation, l’atelier fonctionne à plein. Les petites gènes initiales ont rapidement disparu et les apprentis comédiens s’expriment, proposent, jouent à nouveau…

rosa parks atelier théâtre 1
rosa parks atelier théâtre 1

Immersion dans les coulisses des youtubeurs/ses

Une salle plongée dans la pénombre, Clément Boitrelle veille au bon déroulement de cet atelier et  délivre les bases du montage vidéo à 7 élèves studieux. L’objectif est de produire un clip de trente secondes, de réaliser un montage avec des émojis et des transitions grâce aux applications gratuites InShot et YouCut. Un concours sur une chaine Youtube a conclu cet exercice, le gagnant fut celui qui a comptabilisé le plus grand nombre de vues.

Canaliser sa créativité

« C’est génial ! », s’exclame une élève de CM1 lors de l’activité d’Art Thérapie proposée par Emmanuelle Deuff. Sept élèves façonnent une grosse boule d’argile entre leur main. Cet atelier se base sur les sensations en lien avec la terre, avec soi-même et la relaxation. Le calme et la détente sont les clés pour réaliser cet exercice. Il est demandé de sculpter les yeux fermés pour développer son intériorité et pour s’exprimer dans la bienveillance.

rosa parks atelier modelage 2
rosa parks atelier photo 2

De la photographie sans appareil

Le dernier atelier se tient dans une salle de technologie. Logique vu son intitulé : le caryotype avec Barbara Pellerin. « Ce procédé photographie est comme de la magie pour eux. » Les 8 élèves de CM2 et 6e ont prédécoupé un motif de mandala qu’ils ont accroché à une feuille de papier, puis ils imprègnent cette feuille, sous la tutelle de l’enseignant encadrant, d’un produit chimique. Et après plusieurs étapes…

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.