Partager la page

Le bon son de l’Eure

En-tête page
Partager la page

Le bon son de l’Eure

Le rock et l’Eure, c’est une longue histoire d’amour ! Cadeau importé par les militaires américains, ce goût affirmé pour le rock, et aujourd’hui plus largement pour les musiques actuelles, perdure. En faisant de la musique une composante importante de sa politique culturelle, le Département entretient la flamme.

Une petite plaque rappelle encore l’évènement dans la galerie Chartraine à Évreux. Le jeudi 13 octobre 1966, le Jimi Hendrix Experience donne son premier concert mondial dans la capitale de l’Eure. Depuis, les Américains sont retournés au pays mais la flamme ne s’est jamais éteinte.

Mieux, elle s’est renforcée et éclaire désormais tout le département avec ses nombreux festivals, ses salles de concert et ses groupes.

Une terre de festivals

Rock in Évreux à la fin du mois de juin sur l’hippodrome de Navarre a conquis en 2019 près de 40 000 festivaliers. C’est incontestablement la locomotive des festivals de musique dans l’Eure. Mais il est loin d’être le seul. Rock in the barn à Vexin-sur-Epte, Rock in Montfort à Montfort-sur-Risle, Ça sonne à la porte à Grossoeuvre ou encore le Tropicalize festival au Fidelaire grandissent dans son sillage et font résonner toutes les musiques actuelles dans l’Eure avec le soutien du Département.

Des lieux de diffusion partout dans l’Eure

Si les festivals sont des rendez-vous incontournables de la belle saison, l’Eure compte également une soixantaine de lieux d’accueil de concerts, de toutes les esthétiques, qui eux fonctionnent à l’année avec une programmation régulière. Le Département apporte son soutien à ce foisonnement musical en lien avec les intercommunalités et dans le cadre de la contractualisation culturelle.

Au Kubb, passer la vitesse supérieure

A côté du Tangram, la salle du Kubb tranche par son esthétique contemporaine. Mais pas que. Elle bénéficie de ce qui se fait de mieux en matière d’équipements et de modularité pour accueillir toutes les formes de musique.

Tous les acteurs s’accordent sur la nécessité de développer son rôle de locomotive dans la filière des musiques actuelles dans l’Eure et ainsi que ses interactions avec les usagers et l’environnement musical dans une logique de professionnalisation des groupes. Obtenir sa labélisation officielle au titre du réseau des SMAC (Scènes de musiques actuelles) est également un objectif pour la salle ébroïcienne.

Amare, le nouveau port d’attache

Sur les cendres du Rife (Réseau Informel des festivals de l’Eure), les acteurs des musiques actuelles ont souhaité travailler ensemble de manière plus structurée, à l’échelle du territoire. De cette volonté est née l’association Amare au début de l’année 2019.

L’association porte déjà un certain nombre de projets comme l’organisation d’une tournée des artistes eurois dans le département, la mise en œuvre d’une carte privilèges pour le public et les musiciens ou encore la création d’un site internet centralisant tous les dispositifs d’accompagnement artistique.

Bib’live, la musique passe les portes des bibliothèques

Faire entrer les musiques actuelles dans les médiathèques et les bibliothèques du département était le but de Normandie Bib’Live. Cette initiative portée par la médiathèque départementale de l’Eure permet de proposer des rendez-vous inédits dans des lieux ou des communes qui n’ont pas forcément l’habitude de ce type de manifestations. Et comme le public répond présent, que les artistes sont ravis de cette expérience, l’aventure continue.

Toute la programmation ici

Une place pour toutes les musiques

La musique classique a trouvé, elle aussi, un espace d’expression, dans la forme festivalière comme au Moulin d’Andé ou à̀ Giverny, où le festival de musique de chambre s’installe progressivement dans le paysage estival. L’Eure poétique et musicale programme des concerts au sud du département.

Le Cadran, à Évreux, ou la collégiale de Gisors, quelques églises et abbatiales sont à même d’accueillir les grandes formations classiques comme l’Orchestre de l’Opéra de Rouen Normandie, dans de bonnes conditions acoustiques et pour un large public.

Partager la page