Partager la page

Actualités > Bilan positif pour les premiers jobs d’été de juillet

Actualité précédente

Bilan positif pour les premiers jobs d’été de juillet

Actualité précédente
29 juillet 2021

Institution

Illustration de l'actualité
Partager la page

Les étudiants juilletistes en mission au Département ont été accueillis par le vice-président Pascal Lehongre. Il les a vivement remerciés pour leur engagement au service des Eurois.

Ils ont été plusieurs centaines à faire parvenir, au mois de mai dernier, leur candidature à la direction des ressources humaines du Département. Parmi eux un peu plus de 100 étudiants, de 18 à 25 ans, ont été retenus pour un job d’été d’un mois au sein des services du Département. A Évreux, Bernay, Louviers, Vernon ou même au Mesnil-en-Ouche, ils ont participé aux missions quotidiennes ou plus ponctuelles du Département.

Proposer de vraies missions à des étudiants

« Lorsque nous avons lancé cette opération pour soutenir les étudiants durement touchés par la crise sanitaire, le contrat était clair. Il ne s’agissait pas de vous proposer de l’occupationnel mais bel et bien de vraies missions utiles pour nous et donc pour les Eurois. En échange, bien entendu, nous nous sommes engagés à vous rémunérer afin de vous donner un coup de pouce pour la suite de vos études. Le contrat est tenu. Je tiens aujourd’hui à vous remercier pour votre engagement », détaille Pascal Lehongre en accueillant mardi, une bonne partie des stagiaires du mois de juillet à l’Hôtel du Département.

Pascal Lehongre a remercié les étudiants pour leur engagement durant ce mois de juillet

Un soutien affirmé à la jeunesse

Ce dispositif des jobs d’été est effectivement une première à cette échelle au Département. Il complète un ensemble d’aides spécifiques mis en œuvre depuis le début de la crise sanitaire pour aider les plus jeunes et notamment les étudiants à traverser cette période délicate. Ainsi, le Département a déjà par exemple versé une aide financière de 200 € aux étudiants ayant perdu un emploi en plus de leurs études. Des plafonds d’aides d’urgence ou encore d’aides au logement ont été revus pour s’adapter à la situation.

50 autres étudiants attendus en août

« Au-delà de ce coup de pouce, nous sommes également ravis de vous accueillir pour vous faire découvrir la palette des métiers du Département dont certains recrutent. Peut-être que ces quatre semaines ici auront suscité des vocations », poursuit Pascal Lehongre.
En attendant, environ 50 autres jeunes étudiants sont attendus, lundi 2 août au Département, pour quatre semaines. Avec là encore une large palette de missions et d’activités.

Après bientôt quatre semaines, ce qu’ils en disent

Paul, 19 ans, étudiant en DUT chimie à Mont-Saint-Aignan – Mission d’archivage Aide Sociale à l’Enfance à Louviers
« Honnêtement, je n’en ferai pas mon métier. Mais c’est intéressant de découvrir cette facette de l’activité des travailleurs sociaux du Département. J’ai passé beaucoup de temps devant un ordinateur mais également à la cave pour faire le tri des documents. C’est une nouvelle expérience enrichissante »

Cassandra, 20 ans, étudiante en licence de droit et sciences politiques – Mission à la direction des affaires financières à Bernay
« J’ai assuré le traitement des demandes d’aide alimentaire sur le secteur de Bernay. C’est beaucoup de saisie informatique avec une certaine responsabilité. C’est une première expérience réussie et comme j’ai l’intention de faire du droit public, j’espère revenir pour un stage au Département ».

Alix, 21 ans, étudiante en licence Ressources Humaines – Mission au service recrutement à Évreux
« Pendant un mois, j’ai été au cœur du domaine auquel je me destine. C’est une découverte du service public et la confirmation de ce que je souhaite faire à l’avenir. Et pourquoi pas dans une collectivité comme le Département avec des missions variées dans le domaine des ressources humaines ».

Martin, 21 ans, étudiant en journalisme et sciences politiques – mission d’archivage au collège de La Barre-en-Ouche
« J’ai travaillé au transfert des archives du collège de La Barre-en-Ouche vers le nouveau campus de Mesnil-en-Ouche. Il a fallu faire le tri des archives reversées au Département, transférées dans le nouveau collège et celles qui sont détruites. Intéressant personnellement  mais aussi pour le Département puisque cette mission va servir de matrice pour les autres collèges »

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.