Partager la page

Actualités > Concours de scénarios de l’Eure : les trois gagnants récompensés

Actualité précédente

Concours de scénarios de l’Eure : les trois gagnants récompensés

Actualité précédente
28 septembre 2020

cinéma Culture Attractivité

Illustration de l'actualité
Partager la page

Qui dit concours dit palmarès. Après une longue délibération du jury vendredi 25 septembre après-midi au Moulin d’Andé, le palmarès de la 21ème édition du concours de scénarios de l’Eure a été dévoilé dans la soirée. Les trois gagnants ont été récompensés en présence du réalisateur Martin Bourboulon dont l’histoire avec l’Eure ne fait que commencer.

 

Course à la rentabilité et désespoir des migrants

Devant des spectateurs évidemment masqués et en présence du parrain du jour, le réalisateur Martin Bourboulon, c’est le projet « Bitume » de Léo Blandino et Timothée Meyrieux qui remporte le 1er prix du concours.

Les deux auteurs se partagent la prime de 5 000 € et bénéficieront d’une aide de 25 000 € pour la production.

 

L’histoire, en lien avec l’actualité, a touché le jury. Merlin est chauffeur routier. Il est fier de son métier. Dans le même temps, il est aussi usé par ce monde où règne désormais la course à la rentabilité. Trop souvent, il se retrouve confronté à la tragédie des migrants qui tentent désespérément de monter à bord pour traverser la frontière. Alors qu’il est contraint de reprendre le volant pour assurer un transport urgent vers l’Angleterre, Merlin va être touché par des phénomènes paranormaux. Au cours de toute une nuit, son camion va être hanté par les fantômes de ceux qui ont été laissés sur le bord de la route.

Des céréales croustillantes

Le deuxième prix est attribué à Baptiste Grandin pour « Sexy Muesli ». Il repart d’Évreux avec un chèque de 2000 €. Son récit, sur fond de fin d’adolescence, a séduit le jury. Le bac en poche, Alma reçoit un message de sa petite amie Olivia. Elle lui propose de faire l’amour pour la première fois. Mais Alma redoute de passer à l’action. Elle retarde sa réponse et décide, avec son acolyte Igor, de s’inviter chez un copain absent pour profiter de sa piscine. Là-bas, Alma va faire une série de découvertes toutes plus croustillantes que du muesli.

Le public a voté

Enfin, nouveauté de cette année, le public était invité à donner également son avis. Ainsi, le premier prix « coup de cœur du public » a été décroché par Raphaël Poirier pour « Victor ». Il reçoit un prix de 1000 €.

Dans un lotissement en périphérie d’Évreux, Alain Temudjin, la cinquantaine, cadre dans la formation, élève seul, depuis son divorce six ans plus tôt, ses deux fils Simon (10 ans) et Victor (19 ans) dont il a la garde exclusive. Si durant les premières années Alain a réussi tant bien que mal à concilier travail, vie de famille et à préserver un semblant d’harmonie, sa relation, avec Victor, s’est fortement dégradée au risque de compromettre un équilibre déjà fragile.

L’Eure fait son cinéma : l’aventure continue

Cette année encore, le concours de scénarios du Département a connu un vif succès.

Près de 200 candidats ont participé à cette aventure. Les six lauréats sélectionnés ont pu bénéficier, en juin, d’un atelier professionnel de réécriture en juin dernier au Moulin d’Andé. Ils ont aussi profité de la bienveillance et de l’aide du parrain de cette année, Martin Bourboulon. La collaboration du Département de l’Eure avec ce réalisateur se poursuit d’ailleurs. En effet, pour la première fois et pour donner un élan supplémentaire à sa politique en faveur du cinéma, l’Eure va devenir partenaire de son prochain film.

Ce partenariat ne doit rien au hasard. Il est en lien avec le sujet du film : la vie et l’œuvre de Gustave Eiffel. Il se trouve que l’Eure, après Paris, est l’endroit qui abrite le plus de réalisations du génial ingénieur.

Le tournage de ce biopic a déjà débuté en 2019. Il se poursuit en 2020 avec dans les rôles principaux Romain Duris, aux côtés d’Emma Mackey. La sortie est prévue en 2021.

Partager la page

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.