Partager la page

Actualités > Et si on restait positif, malgré tout ?

Actualité précédente

Et si on restait positif, malgré tout ?

Actualité précédente
7 décembre 2020

Santé Social

Illustration de l'actualité
Partager la page

« Je vais bien, tout va bien » répétait Dany Boon dans un de ses célèbres sketches « Le déprimé ».
Si certains arrivent à s’en persuader chaque matin, d’autres, et ils sont nombreux en ce moment, ont plus de mal.
Pourtant, rester positif, c’est possible. Même en ce moment.
Qu’est-ce qu’on peut faire avec ce qu’on a et ce qu’on est pour se sentir bien ?  La pensée positive ce n’est pas le bonheur permanent.  Je ne rêve pas d’avoir 20 ans ! C’est juste être bien. C’est voir la vie du bon côté, le verre à moitié plein…  Penser ou se comporter de façon positive permet de changer sa vision du monde, des autres, et de soi-même.

Adoptez la méthode qui vous va bien

Alors, comment s’y mettre et appliquer la méthode au quotidien pour se faciliter la vie ? Les méthodes sont diverses. Sophrologie, méditation, pratique sportive…. À vous de trouver celle qui vous correspond le mieux.

Dans le dernier numéro de Tandem, le magazine du Département dédié aux seniors, nous sommes allés à la rencontre de praticiens qui « aident à mieux vivre » et même qui aident à « bien vivre ».  Il en existe beaucoup d’autres bien sûr. Mais à travers ces différentes méthodes, vous pourrez entrevoir ce qu’est la pensée positive et ses nombreux effets bénéfiques sur le mental et donc sur le corps.

À travers ces pages, vous découvrirez qu’il est possible d’entraîner le cerveau à voir la vie de façon plus sereine et ainsi à ressentir plus de satisfaction au quotidien. Et si elle est efficace pour les seniors, elle l’est aussi pour les plus jeunes.

Alors,  si c’était le bon moment pour s’y mettre ?

Découvrez différentes méthodes pour rester positif dans le dernier Tandem. Cliquez ici

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.