Actualités > France Travail : le Département lance son dispositif

Actualité précédente

France Travail : le Département lance son dispositif

Actualité précédente
14 avril 2023

Social Aides

Illustration de l'actualité
Partager la page

Le 6 avril dernier, le Département de l’Eure a officiellement lancé, avec la Préfecture, l’expérimentation de la réforme du RSA, plus communément appelée France Travail.

Fidèle à sa politique du juste-droit lancée depuis 2016, le Département de l’Eure s’est positionné pour être l’un des 18 territoires-tests nationaux du projet de réforme du RSA, également appelée France Travail. Une expérimentation qu’il a officiellement lancée à Louviers, en présence du Préfet et de Stéphanie Auger, vice-présidente du Département déléguée à l’emploi, l’insertion, l’économie sociale et solidaire .

Un accompagnement personnalisé

Les allocataires du RSA de trois territoires d’EPCI (les Communautés de communes de Lyons Andelle, du Vexin normand et Seine-Eure), soit 2 861 personnes (21 % des allocataires eurois) sont les premiers à tester le projet. En percevant le RSA, ils s’inscrivent en même temps dans un processus qui leur confère des droits et des devoirs. Ils auront ainsi droit à un accompagnement personnalisé et intensif sous 15 jours avec un référent unique.

personnes debout devant une table
Le 6 avril 2023, le Département de l’Eure a officiellement lancé, avec la Préfecture, l’expérimentation de la réforme du RSA, plus communément appelée France Travail.

Un retour dans le monde du travail

En contrepartie du RSA, après un entretien individuel avec son référent, l’allocataire signe un contrat d’engagement réciproque ou un projet personnalisé d’accès à l’emploi avec Pôle Emploi et doit se mobiliser 15 à 20 heures par semaine pour différentes activités. Ces activités peuvent être diverses et prendre la forme de stages d’observation en entreprise ou dans une collectivité, de bénévolat dans une association, d’ateliers de reprise de confiance en soi… En cas de non-respect de l’engagement, le RSA pourra être suspendue partiellement ou totalement.

L’humain au cœur de la démarche

Souvent, les allocataires ont des difficultés autres que celles liées à l’emploi : problème de garde d’enfants, de mobilité, médicaux, familiaux… Le rôle des accompagnants sociaux est de les aider à lever ces freins pour pouvoir avancer. « Notre but avec cette expérimentation c’est de faire un véritable travail partenarial avec l’État, Pôle Emploi ou la CAF, en mettant l’humain au cœur de notre démarche pour permettre aux allocataires de retrouver le chemin de l’emploi dans les meilleures conditions possibles, en écoutant leurs besoins », souligne Stéphanie Auger, vice-présidente du Département de l’Eure en charge de l’insertion.

L’objectif annoncé est de réduire de 3 000 le nombre d’allocataires du RSA dans le département d’ici 2028.

En chiffres

Le RSA dans l’Eure

C’est :

  • 13 000 allocataires
  • Un budget prévisionnel 2023 de 85 M€ pour le Département

Le montant de l’allocation depuis le 1er avril 2023 est :

  • Pour une personne seule : 607,75 euros
  • Pour une personne seule, avec une personne à charge : 911,62 euros
  • Pour une personne seule, avec deux personnes à charge : 1 093,95 euros
  • Pour un couple sans enfant : 911,62 euros.
  • Pour un couple avec un enfant à charge : 1 093,95 euros
  • Pour un couple, avec deux enfants à charge : 1 276,26 euros

Au 4e trimestre 2022, le taux de chômage dans l’Eure était de 6.8 % soit le taux le plus bas depuis 2001.

Partager la page

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.