Faire une recherche
Se connecter
Actualités
Ecrivez au département
ACCEO
ACCEO
Accès rapides

Actualités > Investir aujourd’hui pour lutter contre le feu demain

Actualité précédente

Investir aujourd’hui pour lutter contre le feu demain

Actualité précédente
28 juillet 2022

Sécurité Environnement

Illustration de l'actualité
Partager la page

Cet été 2022, plusieurs feux dans l’Eure viennent rappeler aux communes rurales l’importance d’investir dans la défense incendie (bornes, citernes, mares…). Le Département en a déjà aidées 368 avec son fonds spécifique, créé en 2019. Des milliers d’Eurois, de cultures et de forêts sont ainsi mieux protégés.

Le maire d’Ecardenville-la-Campagne et ses conseillers municipaux, ont eu bien peur. Ce 14 juillet 2022, il est un peu plus de midi lorsqu’une étincelle déclenche un feu dans un champs de blé, à quelques mètres de sept habitations et d’une ferme avec des animaux. L’intervention rapide d’une soixantaine de pompiers, associée à la proximité d’une borne d’alimentation en eau, a permis de contenir l’incendie en quelques heures.

Un feu attisé par un vent fort

« Cette borne a été installée l’année dernière. Si elle n’avait pas été là… », le maire Didier Lecoq ne termine pas sa phrase. Le soulagement est réel car la rapidité de progression du feu, attisé par un vent fort, a surpris toute l’équipe municipale. « Il faut y être confronté pour s’en rendre compte. » Aujourd’hui, avec -seulement- 7 hectares brûlés, il se félicite d’avoir pris la décision d’investir dans la Défense Incendie de la commune, « même si c’est un gros budget pour un village de moins de 500 habitants. »

Protection des habitations en priorité

Vivement encouragée par le Département, l’installation de points d’eau (bornes, mares, citernes souples…) dans les communes est essentielle. Les pompiers viennent ainsi y connecter directement leur véhicule d’intervention. Sans cela, pour combattre le feu, ils ne peuvent compter que sur la réserve d’eau embarquée dans leur fourgon-pompe : elle alimente les lances durant six minutes, seulement ! Sans point d’eau à proximité, les pompiers n’ont pas d’autres choix que de positionner leur matériel en défense des habitations au lieu d’attaquer le feu pour le circonscrire au plus vite.

champs brûlé
A Ecardenville-la-Campagne, il y a quelques jours, le feu a frôlé les habitations. Les élus départementaux constatent les dégâts aux côtés du maire de la commune.
deux adultes
Le maire d'Ecardenville aux côtés de Pascal Lehongre (à droite) lors d'un point presse suite à l'incendie qui a eu lieu le 14 juillet 2022

368 communes subventionnées par le Département

« En 2019, notre territoire est rattrapé par le climat. En quelques jours, 2 500 hectares partent en fumée », se souvient Pascal Lehongre, vice-président du Département. « Avec les pompiers, tout est mis a plat. Et les élus départementaux adoptent un plan d’urgence de 10 millions d’euros pour améliorer la couverture incendie des communes. »

Lutter contre le réchauffement climatique

En effet, dans certaines parties de l’Eure, notamment à l’Ouest, les points d’eau incendie sont rares, voire inexistants. En 2019, à certains endroits, sur 10 maisons, 8 ne sont pas protégées en cas d’incendie. 4,8 millions d’euros de subventions plus tard, la couverture en point d’eau incendie s’est améliorée. « La dynamique est lancée mais il faut poursuivre les investissements », rappelle Pascal Lehongre soulignant que « la lutte contre les incendie est étroitement liée aux enjeux environnementaux. C’est pour cela que élus devront prendre des décisions fortes lors de la prochaine session plénière du conseil départemental, en octobre prochain. »

Évolution de la couverture incendie entre 2017 et 2022, dans l’Eure

Carte de l'Eure
carte de l'Eure

Que fait le Département en matière de défense incendie ?

Très concrètement, depuis 2019, le Département a voté :

  • une enveloppe de 10 millions d’euros pour subventionner les travaux de défense incendie (DECI) des communes (installation de bornes, etc) ;
  • la création d’une Cellule Support Incendie et Urbanisme (CSIU) pour aider les communes à monter leur projet d’amélioration de la DECI ;
  • la mise à disposition gratuite de citerne souple pour les communes (le Département en a déjà livré plus de 110) ;
  • l’achat par le SDIS de deux camions citernes de grande capacité (13 000 litres / 250 000€ pièce) pour améliorer rapidement la défense incendie dans le sud-ouest du département, zone la plus à risques ;
  • le financement de la restauration de 69 mares pour être intégrées au réseau de défense incendie de l’Eure.
Partager la page

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.