Partager la page

Actualités > Le bio dans l’Eure : des débuts prometteurs

Actualité précédente

Le bio dans l’Eure : des débuts prometteurs

Actualité précédente
15 novembre 2020

Agriculture Aides Environnement

Illustration de l'actualité
Partager la page

Le Département mise principalement sur l’agriculture bio et le développement des circuits courts pour favoriser une alimentation saine et durable.

L’Eure ne peut que progresser

La demande de produits bio chez les consommateurs est en progression dans l’Eure comme ailleurs. Dans le département, la surface des terres agricoles cultivées en biologique est encore insuffisante au regard des ambitions nationales. En effet, le programme «Ambition 2022» fixe un objectif national de 15% contre 6,6% aujourd’hui (moins de 2% dans l’Eure). Si le département est encore à la traîne en matière d’agriculture biologique, les «conversions» sont de plus en plus nombreuses. Pour les encourager, le Département a signé une convention avec l’association Bio en Normandie. Cette convention va permettre, si les conditions sanitaires le permettent, des visites d’exploitation bio à destination des cuisiniers des collèges. Toujours dans le but d’inciter les établissements scolaires à se tourner davantage vers les producteurs bio pour la confection des repas de cantine des collégiens.

Le rôle du Département

À noter néanmoins que l’agriculture reste une compétence régionale au titre du «Développement économique». De ce fait, le Département ne peut intervenir que dans le cadre d’une convention avec la Région et seulement en complément. Les aides directes à la conversion en bio sont versées par la Région. En revanche, depuis novembre 2017, le Conseil départemental peut aider les agriculteurs à hauteur de 40% pour des petits investissements (de moins de 10 000 € HT), en complément des interventions économiques de la Région. Le Département intervient sur 4 thématiques : les circuits courts, l’agroforesterie, la garantie sanitaire des cheptels et la réduction des risques professionnels.

L'association Bio en Normandie

Elle a pour vocation de fédérer l’ensemble des producteurs et productrices œuvrant pour une agriculture biologique «exigeante, cohérente et durable». Parmi ses missions, l’association assure, entre autres, la promotion de l’agriculture biologique, la consommation de produits biologiques, la favorisation du développement de l’agriculture biologique et le soutien des dynamiques de développement local.

2 sites pour trouver des produits locaux et bio près de chez vous

Vous êtes consom ‘acteur et vous cherchez des produits locaux et bio près de chez vous ?

Le site recense les producteurs et les points de vente de produits locaux et bio. Avec un classement thématique et géographique, le public dispose d’une seule vitrine numérique pour repérer et acheter de bons produits près de chez lui. L’accès à la plateforme est gratuit pour tous les utilisateurs, acheteurs comme producteurs.

Vous êtes responsable dans la restauration collective et vous souhaitez travailler avec les producteurs locaux ?

Simple et efficace, cette plateforme met en relation directe les acheteurs de la restauration collective et les producteurs agricoles de l’Eure.

Après avoir été adoptée par le Parlement le 2 octobre 2018, la loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable a été promulguée le 1er novembre 2018.

La loi issue des États généraux de l’alimentation poursuit trois objectifs :

  • payer le juste prix aux producteurs, pour leur permettre de vivre dignement de leur travail ;
  • renforcer la qualité sanitaire, environnementale et nutritionnelle des produits ;
  • favoriser une alimentation saine, sûre et durable pour tous.

Une alimentation saine, sûre et durable pour tous

  • 50% de produits durables ou sous signes d’origine et de qualité (dont des produits bio) dans la restauration collective publique à partir du 1er janvier 2022 ;
  • intensification de la lutte contre le gaspillage alimentaire, avec la possibilité étendue à la restauration collective et à l’industrie agroalimentaire de faire des dons alimentaires ;
  • possibilité d’emporter les aliments ou boissons non consommés sur place dans les restaurants et les débits de boissons, qui doivent mettre à disposition des contenants réutilisables ou recyclables.

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.