Partager la page

Actualités > Continuer à assurer notre mission de service public

Actualité précédente

Continuer à assurer notre mission de service public

Actualité précédente

Institution Social Société

Illustration de l'actualité
Partager la page

Les mesures en vigueur depuis ce mardi dernier ne sont pas sans conséquence sur l’activité du Département. Mais tout est mis en œuvre pour que les plus fragiles des Eurois ne soient pas pénalisés, pour que l’activité se poursuive et que le service public soit assuré.

Dès vendredi 13 mars, Pascal Lehongre, le président du Département de l’Eure l’a affirmé et le répète aujourd’hui, à la lumière des mesures du gouvernement pour lutter contre la propagation du coronavirus : deux priorités guident les mesures mises en œuvre.

D’abord, protéger les agents de la collectivité et tout mettre en œuvre pour qu’ils se conforment aux obligations de confinement décidées par les autorités.

Mais il importe également que le Département assure la continuité du service public et notamment en direction des plus fragiles des Eurois. L’Hôtel du Département a fermé ses portes au public comme l’ensemble des agences territoriales du département. Ce qui ne signifie pas que l’activité se fige.

Pour Pascal Lehongre

« Tout doit être fait pour concilier la mise en place de ces mesures sanitaires strictes et garantir la continuité des services publics qui sont importants pour la population »

Les aides aux plus fragiles sécurisées

Les services d’aides à domicile aux personnes âgées, aux personnes en situation de handicap continuent de fonctionner. Toutes les allocations sociales dues (APA, APH, RSA…) seront bien versées dans les délais.

Tout comme l’aide à l’enfance totalement assurée, les assistantes sociales déployées dans les commissariats et les gendarmeries de l’Eure sont en activité.

Urgences sociales : un numéro unique

Un numéro spécifique est à la disposition des Eurois en cas d’urgences sociales.

Il s’agit du 02.32.31.97.17.

Conformément aux instructions du ministère de la Santé, la Maison départementale des Personnes Handicapées (MDPH) a fermé son accueil physique à Évreux. Mais les agents demeurent joignables. Le paiement des prestations et le traitement des dossiers sont maintenus.

La MDPH se réorganise

La pandémie du Covid-19 bouscule l’organisation de la MDPH qui concentre son service pendant cette crise sur le traitement des dossiers urgents en priorité (demandes de renouvellement d’AAH, compléments d’AEEH et PCH aide humaine…).

Les dossiers non prioritaires seront traités une fois la situation normale rétablie.

Pendant cette période exceptionnelle :

  • l’accueil physique est fermé jusqu’à nouvel ordre ;
  • une partie du personnel de la MDPH est en télétravail, il convient d’éviter d’envoyer des courriers papier. Merci de déposer votre dossier en ligne sur https://mdphenligne.cnsa.fr
  • le standard téléphonique est ouvert de 14 h à 17 h au 02.32.31.96.13. Cependant, vu le grand nombre d’appels, le standard peut être saturé. Pour toutes les questions urgentes, merci de nous contacter par mail mdph-eure@eure.fr

Aider la continuité éducative des collégiens

Dans les collèges, les personnels assurent l’accueil des enfants dont les parents sont réquisitionnés pour traiter la crise sanitaire.

Côté éducation encore, les services du Département et notamment les services de l’informatique, sont mobilisés avec l’Éducation Nationale, pour assurer la fluidité et l’accessibilité des Espaces Numériques de Travail des collèges et de la plateforme d’aide aux devoirs SOS Devoirs.

Enfin, les services des routes sont également parfaitement opérationnels pour assurer la sécurité sur les 4200 kilomètres du réseau routier départemental.

L’essentiel est maintenu pour la Protection Maternelle et Infantile

Prévention et accompagnement

Dans le contexte de fermeture des centres médico-sociaux et du confinement :

  • les puéricultrices de tous les secteurs assurent une permanence téléphonique individuelle pour répondre aux questions parentales et soutien à la parentalité dans le contexte de confinement ;
  • les visites à domicile des puéricultrices restent possibles après évaluation de la situation sanitaire de la famille et évidemment avec les précautions qui s’imposent ;
  • les sages-femmes de tous les secteurs assurent également une permanence téléphonique de pour répondre aux questions des femmes enceintes. Comme pour les puéricultrices, des visites à domicile restent possibles sous conditions ;
  • l’accompagnement téléphonique des familles et des femmes enceintes déjà suivies est assuré. Des visites à domicile sont possibles si la situation l’exige.

En revanche, en raison de la fermeture des sites, les vaccinations ne peuvent avoir lieu. Si confinement se poursuit, une reprise possible des vaccinations aux 2, 4, 5 ,11 et 12ème mois est envisagée par les médecins et uniquement sur rendez-vous dans les sites ouverts.

Pour les assistantes maternelles et familiales

Les puéricultrices et les cadres sont à votre disposition au téléphone pour réponses à vos questions nombreuses et légitimes.

Un accompagnement spécifique est en cours pour les Maisons d’Assistantes Maternelles (MAM) qui accueillent toujours.

Planification familiale

  • Pour les centres en gestion directe (Évreux et Pont-Audemer) : permanence d’accueil pour la contraception (MDS à Évreux et CH de la Risle à Pont-Audemer), contraception d’urgence et entretien pré IVG
  • Pour les centres en gestion indirecte (Vernon, Bernay et Louviers) : il est demandé une continuité d’accueil pour la contraception (délivrance), demande d’entretien pré IVG et IVG.

Les CH Eure-Seine et CH Elbeuf-Louviers maintiennent cette activité IVG.

Protection de l’enfance

Les évaluations à domicile sont maintenues dans la mesure du possible en binôme avec le service social. Des astreintes sont mises en place.

A noter que ce plan de continuité d’activité s’adaptera à toutes les nouvelle annonces gouvernementales et à la situation épidémique à venir.

Restez informés notamment sur les sites du Gouvernement que sont :

Partager la page

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.