Partager la page

Collégiens : cap sur la réussite

En-tête page
Partager la page

La réussite des collégiens est au cœur des préoccupations du Département qui a fait de cet enjeu la priorité numéro un des années à venir. Plan d’investissement inédit dans les collèges, nouvelle carte scolaire, nombre de bourses attribuées multiplié par 3 en 3 ans ou encore remise à niveau du matériel informatique de tous les établissements sont les réalisations déjà engagées.

Plus de 172 M€ pour reconstruire ou rénover 15 collèges

Jamais l’enveloppe financière n’aura été aussi conséquente pour les collèges. Voté en 2016, le plan pluriannuel d’investissement (PPI) pour les collèges prévoit une enveloppe de plus de 170 M€ pour la reconstruction, la rénovation ou l’extension de 15 collèges vétustes d’ici 2023.

Après des phases de concertation et d’études et de concertation, ce PPI est entré aujourd’hui dans une phase pleinement opérationnelle.

Résultats :

  • le deuxième collège du Neubourg, terminé au cours de l’été 2019, vient d’être livré et a connu sa première rentrée opérationnel en septembre 2019 ;
  • les travaux de restructuration du collège des 7 épis à Saint-André-de-l’Eure a été terminée en septembre 2019 ;
  • les travaux de reconstruction des collèges Jean-Rostand à Evreux et César-Lemaître à Vernon ont débuté. La livraison est attendue en septembre 2020 pour Vernon et septembre 2021 pour Evreux ;
  • les travaux vont commencer en 2020 pour les collèges Louise-Michel à Bourneville, Le Hameau à Bernay, Marcel-Pagnol à Gravigny, André-Maurois à La Saussaye, Janine-Vancayzeele à Thiberville, Le Hamelet à Louviers, Hyacinthe-Langlois à Pont-de-l’Arche, Le Roumois à Routot, Victor-Hugo à Rugles, Simone-Signoret à Val-d’Hazey et Maurice-de-Broglie à Broglie. Les livraisons de ces établissements sont attendues pour septembre 2021 ou septembre 2022.

Quant au collège de la Barre-en-Ouche, un temps menacé de fermeture, il est appelé à devenir une cité scolaire inédite, hybride primaires et classes de collège répondant aux besoins spécifiques de ce territoire rural de l’Eure. Sa livraison est prévue en septembre 2021.

Favoriser la mixité sociale

Moins spectaculaire que la mise en chantier de nouveaux établissements mais tout aussi nécessaire, la refonte de la carte scolaire est un immense travail devant lequel le Département n’a pas reculé au nom d’un principe simple : plus de mixité sociale offre plus d’égalité des chances à tous les collégiens de l’Eure.

C’est à partir de cet objectif, que les services départementaux en lien avec l’Éducation Nationale ont travaillé au rééquilibrage des effectifs en particulier dans les établissements du secteur d’Évreux et de Louviers-Val-de-Reuil. Cette nouvelle carte scolaire est entrée en application en septembre 2018, juste après la fermeture de deux collèges vétustes, Pablo-Néruda à Évreux et Pierre-Mendès-France à Val-de-Reuil.

L’Eure intéresse les chercheurs

L’Agence Nationale de Recherche finance un groupe de chercheurs afin d’évaluer l’impact dans l’Eure de la politique de mixité sociale sur la réussite des élèves et ce pendant plusieurs années.

Le protocole de cette évaluation s’appuie sur un groupe de collèges témoins (non concernés par les modifications de carte scolaire) et un groupe de collèges où la mixité sociale a été améliorée. Les chercheurs vont procéder chaque année en 2 étapes :

  1. Analyse des résultats des élèves : notes de l’année dans les matières principales + résultats au DNB + orientations post 3ème
  2. Enquêtes dans les collèges dans les classes de 6ème et de 4ème sur les résultats scolaires + le comportement des élèves.

Moncollege.eure.fr : toute l’info utile pour la vie au collège

Conscient des bouleversements imposés par ces deux fermetures pour les élèves et leurs familles, le Département a lancé à cette occasion un tout nouveau site internet moncollege.eure.fr

Il a perduré et il regroupe aujourd’hui toutes les informations pratiques et utiles pour les collégiens, les futurs collégiens et leurs familles, régulièrement réactualisées.

Bourses scolaires : 3 fois plus de bénéficiaires en 3 ans

Les effets de la simplification et de la promotion des bourses scolaires départementales ont eu un impact non négligeable sur le nombre de bourses attribuées par le Département. Entre la rentrée scolaire 2014-2015 et celle de 2017-2018, elles ont bondi de + 164 %, passant de 2200 aides en 2014 à 7500 en 2018.

Les demandes de bourse sont à faire en général au moment de la rentrée et jusqu’à la mi-octobre. Les dossiers peuvent être remplis en ligne ou sur papier sur :  https://moncollege.eure.fr/bourses-restauration/

Depuis la rentrée 2018, il n’y a plus de dossier départemental à renseigner mais une simple fiche accompagnant le dossier de demande des bourses nationales. Ainsi, chaque collégien bénéficiaire d’une bourse nationale se voit automatiquement octroyer la bourse départementale en complément.

Les conditions d’éligibilité et le montant de la bourse dépendent d’un barème actualisé chaque année.

Des collèges connectés et mieux équipés

C’était un engagement conjoint du Département et du syndicat mixte Eure Normandie Numérique chargé du déploiement dans l’Eure du haut et du très haut débit. Désormais 100% des collèges eurois sont raccordés à la fibre optique et peuvent donc bénéficier des apports pédagogiques du très haut débit tous les jours.

Dans le même temps, le Département a intensifié ses efforts pour moderniser le parc informatique des collèges dans l’Eure, achetant, livrant et mettant en route pas moins d’un millier de nouveaux matériels à chaque rentrée (ordinateurs portables et fixes, écrans, vidéoprojecteurs ou encore imprimantes). Un effort important est également engagé pour la modernisation du parc de photocopieurs.

Enfin, depuis la rentrée scolaire 2017, la maintenance informatique dans les collèges est assurée par une cellule spécialisée du Département. Elle assure la gestion d’un parc d’environ 7000 ordinateurs, le dépannage du matériel, des logiciels ou encore des serveurs dans des délais les plus courts possibles.

La vidéo-protection ne fait plus débat

Annoncée dès avril 2015 par Sébastien Lecornu, alors tout jeune président du Département, la mise en œuvre des systèmes de vidéo-protection dans et aux abords des collèges, a largement convaincu les équipes de direction, d’enseignants et de parents d’élèves.

Actuellement 34 établissements, dont les conseils d’administration ont favorablement délibéré, sont équipés. Cela représente un investissement du Département de 13 000 € environ par collège, chaque établissement faisant l’objet d’une installation sur-mesure et adaptée à la configuration de ses locaux et de ses besoins.

A noter que seuls les principaux, leurs adjoints et les gestionnaires sont habilités à visionner les images qui ne sont conservées que 30 jours au plus comme l’exige la loi. Bien évidemment, si des incidents ou des délits avaient lieu, les images seraient alors extraites et confiées à la justice pour la durée de la procédure.

Des espaces numériques de travail aussi sur mobile

Le Département de l’Eure est le premier Département normand à avoir généralisé les espaces numériques de travail au sein des collèges publics depuis 2013. Depuis, leur utilisation, par les élèves, les professeurs et les parents a considérablement augmenté.

Récemment, le changement de solution logicielle a permis un nouveau développement des usages. Depuis quelques jours, un nouveau cap a été franchi avec l’application mobile ENT27, accessible aux élèves, aux parents et aux enseignants de tous les collèges publics de l’Eure.

Cette application mobile est accessible aux élèves, parents et enseignants de tous les collèges publics de l’Eure. Pour y accéder, rien de plus simple :

1- Connectez-vous sur l’ENT avec vos identifiants

2- Rendez-vous dans vos préférences utilisateur en cliquant sur votre nom qui se trouve en haut à droite dans l’ENT

3- Cliquez ensuite sur « Mon accès mobile ». Vous pourrez ainsi associer votre compte ENT à l’application mobile. Cette association de l’application mobile à votre compte ENT est permanente. Ainsi, inutile de vous authentifier à chaque fois que vous utilisez l’application mobile, vous êtes immédiatement reconnu.

L’espace numérique de travail, une plateforme, pour plusieurs profils d’utilisateurs :

  • il permet aux enseignants de gagner du temps en faisant l’appel depuis leur smartphone. Ils peuvent aussi consulter les actualités de l’établissement ainsi que leur cahier de textes ou communiquer, via la messagerie de l’ENT, avec les élèves, les parents et leurs collègues enseignants.
  • les élèves peuvent consulter leur travail à faire, visualiser leurs dernières notes, ainsi que les actualités du collège. Ils peuvent aussi répondre aux messages qui leur sont adressés dans l’ENT via l’application mobile.
  • les parents sont tenus informés des actualités de l’établissement de leurs enfants. Ils peuvent consulter le cahier de textes, le travail à faire, les dernières notes et absences de leurs enfants et répondre aux messages qui leurs sont adressés par l’établissement, directement dans l’application mobile.

0 phyto dans 100 % des collèges

Les produits phytosanitaires sont définitivement bannis des collèges. C’est le résultat d’un accompagnement réussi par le Département et l’Agence de l’environnement.

En effet, depuis 2016, le Département de l’Eure, avec l’aide de l’Agence régionale de l’environnement de Normandie, accompagne spécifiquement les collèges publics de l’Eure pour supprimer l’usage des produits phytosanitaires dans l’entretien de leurs espaces extérieurs. Diagnostic d’abord puis conseils sur-mesure vers des méthodes alternatives et la reconnaissance de la flore ordinaire ont permis de tirer un trait sur des pesticides qui étaient encore utilisés dans la moitié des établissements en 2015. Défi relevé en 2018 !

Le « zéro phyto » est aussi pratiqué sur les espaces départementaux comme le domaine d’Harcourt, le site archéologique de Gisacum ou les bords des routes.

Grâce à Agrilocal27 du local dans l’assiette des collégiens

Lancée à la fin de l’année 2016, la plateforme internet Agrilocal27 met en relation directe les producteurs eurois et des acheteurs de la restauration collective au premier rang desquels figurent les chefs de cuisine des collèges de l’Eure. Ils sont incités à jouer la carte du développement de l’agriculture de proximité et de la promotion des circuits courts d’approvisionnement. Grâce à une adhésion à l’association nationale Agrilocal (10 000 € par an), le conseil départemental de l’Eure s’est appuyé sur une plateforme qui a déjà fait ses preuves dans près de 30 départements de France.

Gratuit aussi bien pour les acheteurs que pour les producteurs, ce dispositif nécessite une simple inscription (login et mot de passe).

Un coup de pouce en ligne pour les devoirs

Le Département a créé « SOS Devoirs », une plateforme de soutien scolaire accessible aux élèves, parents et enseignants des collèges publics et privés.

A l’heure du numérique, et parce que tous les parents ne peuvent pas aider leurs enfants à l’heure des devoirs, le Département a voulu donner une ressource complémentaire aux collégiens.

Depuis la rentrée 2019-2020, via la plateforme https://sosdevoirs.eure.fr les élèves peuvent réviser l’ensemble de leurs cours en ligne, depuis les terminaux informatiques de leur domicile, via un smartphone ou une tablette grâce à l’application.

L’accès à  » SOS Devoirs «  se fait  à partir de l’espace numérique de travail (ENT). Les parents bénéficient d’un accès afin de les accompagner et de les encourager dans l’utilisation de ce nouvel outil.