Faire une recherche
Se connecter
Actualités
Ecrivez au département
ACCEO
ACCEO
Accès rapides

Actualités > Bientôt une nouvelle génération d’EHPAD dans l’Eure

Actualité précédente

Bientôt une nouvelle génération d’EHPAD dans l’Eure

Actualité précédente
12 novembre 2021

Santé Aides Social

Illustration de l'actualité
Partager la page

Olivier Véran, n’est pas venu dans l’Eure pour rien. Répondant à l’invitation de Sébastien Lecornu, le ministre de la Santé et des Solidarités, a annoncé un plan de rénovation et de reconstruction des EHPAD de l’Eure, d’une ampleur inédite. 70 M€ de travaux sont programmés sur la période 2021-2025.

« Cet effort exceptionnel d’investissement va permettre de reconstruire des établissements modernes, confortables, climatisés et connectés » se réjouissait le président du Département.

Cette manne de l’État s’inscrit dans le cadre du “Ségur de la santé”. En effet, l’État va consacrer 8,2 milliards d’euros afin de poursuivre la modernisation du système de santé en France. L’investissement prévoit ainsi d’améliorer le quotidien des soignants ainsi que la prise en charge des patients.

2 bonnes nouvelles !

Une bonne nouvelle n’arrive jamais seule. En effet, le Département a décidé d’aligner sa participation sur celle de l’État. Le Conseil départemental de l’Eure va donc apporter 30% du financement des travaux. Et ce dans tous les Établissement Hospitaliers pour Personnes Âgées Dépendantes, qui vont bénéficier des financements du Ségur. Soit un total de 20 M€ qui viendront s’ajouter aux 70M€ annoncés par le ministre de la Santé.

Quels sont les Ehpad concernés dans l’Eure ?

Gisors : un nouvel EHPAD de 120 places

Gisors va bénéficier de la construction d’un nouvel EPHAD de 120 places sur le site de l’hôpital. En effet, l’actuel EHPAD des Champs-Fleuris est trop vétuste. Le futur établissement profitera ainsi des équipements du Centre Hospitalier et des différents maillons de la filière gériatrique. Le Service de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) sera également transféré sur ce nouveau site.
Les travaux devraient débuter en 2023. Le coût de l’opération est estimé à 13,4 M€ subventionné à 30% par L’État.

Pont-Audemer : un EHPAD réhabilité et modernisé

Au Centre Hospitalier de Pont-Audemer, la priorité est de restructurer et moderniser l’actuel Ehpad pour améliorer les conditions d’accueil et d’hébergement des résidents. L’investissement portera notamment sur la réfection des chambres, l’augmentation du nombre de chambres à un lit et la création de 4 lits d’hébergement temporaire (pour les séjours de répit).
Une fois les travaux achevés, la capacité de l’EHPAD sera de 116 places d’hébergement permanent, 1 PASA (pôle d’activités et de soins adaptés), 12 places d’accueil de jour, 4 places d’hébergement temporaire et 15 places d’EHPAD hors les murs. Le montant des travaux est estimé à 6.8 M€, l’État va consacrer 2,3 M€ et le Département 2,2 M€.

" C’est une chance historique de faire disparaître de la carte de l'Eure des EHPAD vétustes et d'un autre temps." Sébastien Lecornu

« Nos aînés méritent de vieillir en toute sérénité, et c'est une priorité du conseil départemental." Sébastien Lecornu

Vernon : construction d’un cyber-EHPAD

Devenu trop vétuste, l’EHPAD Auguste-Ridou de Vernon va être reconstruit. Il s’agira d’un cyber-EHPAD avec des robots compagnons, des balades virtuelles, des accès multimédias dans les chambres. Cet établissement futuriste devrait aussi permettre une amélioration du travail des équipes soignantes. Le numérique permettra aussi de consolider les services de télémédecine et de lutter contre l’isolement grâce aux nouveaux modes de communication.
Le début  des travaux est prévu en  2023. Le montant de ce projet totalement novateur s’élève à environ 19 M€. Avec une participation de L’État et du Département qui vont consacrer chacun 5 M€.

Bernay : un nouvel EHPAD à 21M€

L’EHPAD de Bernay va lui aussi bénéficier des efforts conjoints de l’État et du Département. En effet, un nouvel établissement va être construit pour un coût global de 21 M€. Le bâtiment sera labellisé très haute qualité environnementale avec une très haute performance énergétique.

Pont-Authou : un plan de rénovation

L’EHPAD autonome de Pont-Authou, devrait, pour sa part, bénéficier d’un financement pour un projet de rénovation. Un coût global de travaux qui va s’élever à 2 M€.

Concernant les autres Ehpad de l'Eure

« Dans le cadre des Assises des Protections Sociales, le Conseil Départemental sera amené, en lien avec les différents acteurs, à définir – ou redéfinir – une stratégie propre à chacun de nos EHPAD », a expliqué Sébastien Lecornu. « Si certains ne font pas l’objet d’une réponse immédiate dans le cadre du Ségur de la Santé, ils trouveront néanmoins à la fin des Assises une réponse spécifique. Citons à titre d’exemple les établissements de Verneuil-sur-Avre-et-d’Iton, Ivry-la-Bataille, Brionne, Pacy/Eure, Les Andelys.
Anne Terlez, vice-présidente en charge de la santé, de la lutte contre la pauvreté, des personnes âgées et du handicap précisera la méthode retenue dans les jours à venir. »

illustrer-la-visite-olivier-veran
" C’est une chance historique de faire disparaître de la carte de l'Eure des EHPAD vétustes et d'un autre temps." Sébastien Lecornu lors du déplacement d'Olivier Véran à Vernon

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.