Partager la page

Actualités > Cantine : un tarif unique pour tous les collèges

Actualité précédente

Cantine : un tarif unique pour tous les collèges

Actualité précédente

Education

Illustration de l'actualité
Partager la page

Depuis plusieurs années, le Département de l’Eure harmonise les tarifs des cantines des collèges publics. Environ 23 000 demi-pensionnaires sont concernés pour un budget de 19 M€ pour le Département.

Avant, chaque collège public eurois décidait du tarif à appliquer dans sa cantine. Désormais, tous les collèges publics eurois proposent des tarifs uniques pour l’ensemble de leurs usagers, en fonction de leurs statuts : demi-pensionnaires, externes, agents, enseignants, etc.

Un dernier tarif a été adopté il y a quelques jours par les élus du Département, réunis en commission permanente. Il concerne les élèves accueillis dans les UEE. Autrement dit, les adolescents suivis en institut médico-éducatif (IME) qui viennent quelques jours par semaine au collège, dans le cadre de la politique de l’école inclusive.

3,15 € le repas pour tous les demi-pensionnaires

A compter de la rentrée de septembre 2020, ils bénéficieront du même tarif que les demi-pensionnaires, à savoir 3.15 € le repas, quel que soit le nombre de repas pris dans la semaine. Pour rappel, les externes désirant manger à la cantine occasionnellement paieront toujours, quant à eux, 3.8 € le repas.

Cette décision s’inscrit dans la politique d’harmonisation des prix de la cantine au collège, menée depuis plusieurs années par le Département. « En fonction des établissements, familles, agents et enseignants ne payaient pas la même somme, pour un service similaire. Pour les élèves, par exemple, les prix allaient de 2,5 à 3,5 €. Nous avons instauré des tarifs uniques, dans un souci d’égalité », rappelle Pascal Lehongre, Président du Département de l’Eure.

Ainsi, depuis 2014, le prix d’un repas pour les demi-pensionnaires est de 3,15€. Et depuis 2019, celui des professeurs et personnels va de 2,5 € à 5,5 €, en fonction du statut.

Prix de revient du repas : 9 €

Les sommes versées par les familles et les adultes (professeurs, personnels, etc.) ne représentent en réalité qu’une partie du coût total d’un repas. En effet, si l’on additionne tous les frais (achat des denrées, charges, salaires, entretien des locaux, etc.), un repas coûte environ 9 € par personne. « On ne peut évidemment pas imposer ce coût aux usagers », ajoute Pascal Lehongre. Le Département prend donc le reste du prix à sa charge. Soit un effort global d’environ de 19 millions d’euros par an.

Pour les élèves, le Département ne prend pas en compte le quotient familial pour l’instauration du tarif, mais il verse une bourse départementale (en complément des bourses nationales) directement versée aux collèges, pour payer tout ou partie des factures de cantine pour les familles à revenus modestes.

Vers plus de local

Les élus ont également validé un autre projet innovant concernant la cantine : la cuisine départementale. Elle permet de mutualiser la production des repas pour les collégiens de l’établissement de Navarre (à Évreux) et pour les enfants du Foyer de l’enfance. Sa création ne va pas changer le fonctionnement des autres restaurants scolaires à court terme. En revanche, elle a déjà permis au Département de créer ses premiers marchés alimentaires. Plusieurs lots de produits en circuits courts favorisent notamment l’approvisionnement local.

Cette mesure s’ajoute aux autres initiatives de la collectivité pour favoriser les circuits courts : formations des chefs de cuisine, équipement des cuisines pour produire des repas faits maison, financement de la plateforme Agrilocal, etc.

Plus de 3 millions de repas servis chaque année

3,3 millions

C’est le nombre de repas servis chaque année scolaire, dans les collèges publics. Soit 23 000 usagers par jour.

3 cas particuliers

Dans l’Eure, seuls 2 collèges publics n’ont pas de service de restauration sur place : Rosa-Parks aux Andelys et Les Fougères, à Louviers. Les élèves déjeunent à la cantine des lycées voisins, avec un tarif imposé par la Région : 2,99 €. Aussi, le collège Alphonse-Allais de Val-de-Reuil fonctionne avec une unité de réchauffage de repas cuisinés par des prestataires. Dans cet établissement, le repas est facturé 3,15 €.

Un statut, un tarif

Catégorie C : 2,5 € le repas.

Catégorie B : 3,5 €.

Catégorie A : 4,5 €.

Visiteurs de passage : 5,5 €.

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.