Partager la page

Actualités > Construction de la déviation de Bourg-Achard

Actualité précédente

Construction de la déviation de Bourg-Achard

Actualité précédente

Mobilité Sécurité Environnement

En-tête page
Partager la page

Bourg-Achard voit chaque jour son centre-ville traversé par près de 9000 véhicules. Afin de réduire les nuisances pour les riverains et fluidifier le trafic, le Département s’est engagé à construire une déviation au nord-ouest de la ville. Un premier giratoire a été aménagé et les travaux se poursuivent en 2019 avec un nouvel aménagement à 1,2 M€.

Avec 8750 véhicules par jour dont 1040 poids-lourds, la commune de Bourg-Achard est traversée par deux axes supportant des trafics conséquents : la RD675 et la RD313. Avec le développement futur de zones d’activités et de zones commerciales au nord de la commune, à proximité de l’échangeur avec  l’A13 Rouen-Paris, un nouveau trafic viendra, à terme, complètement saturer ces axes déjà fortement empruntés.
Afin de réduire les nuisances pour les riverains (sonores, pollution), améliorer la sécurité des piétons et fluidifier le trafic, le Département est en train de construire une déviation. Elle devrait être mise en service, dans sa totalité, en 2022.

La future déviation Nord-Ouest de Bourg-Achard sera aménagée en deux fois une voie sur 2 km avec 3 carrefours giratoires pour sécuriser les croisements de routes (sur la RD313, sur la VC4 et à l’intersection de la RD675/RD144). Cette nouvelle route départementale sera limitée à 90km/h. Elle supportera 75 % du trafic actuel qui traverse Bourg-Achard. Les 25 % restants continueront à circuler en centre-ville pour accéder à la vie locale.

Financés à 100% par le Département, les travaux nécessitent un investissement de 7 millions d’euros, à savoir :

  • Etudes : 100 000 €
  • Acquisitions foncières : 70 000 €
  • Travaux : 6,83 millions d’€

Juin 2019 : un carrefour giratoire en construction

Les travaux de la déviation reprennent à partir de juin 2019 pour environ 5 mois. Ils consistent en l’aménagement d’un carrefour giratoire au niveau de la RD675/RD144/VC54 sur les communes de Bourg-Achard et Bouquetot. 1900 m3 de terrassement, 7500 m² de bitume, 3150 m² d’enrobé… Les travaux sont réalisés en grande partie hors circulation ou avec un alternat lorsque les entreprises doivent intervenir sur la chaussée existante. Il sera également nécessaire de terrasser 16 000 m3 de terre afin de réaliser le bassin qui récupérera l’intégralité des eaux de voirie de la déviation.

La mise en service de ce nouvel aménagement
est prévue en octobre 2019.

Ce chantier s’inscrit dans le projet global de la déviation Nord-Ouest de Bourg-Achard comprenant :

  • un giratoire sur la RD 313 (déjà réalisé en 2016 pour un montant de 450 000 € TTC)
  • un giratoire au niveau de l’intersection RD675/RD144/VC54 (travaux en 2019)
  • un giratoire sur la VC 4 (prévu en 2020)
  • une voie nouvelle de 2 km (prévue en 2021 et 2022)

Une déviation certifiée HQE : une première en France !

Soucieux de la sécurité des Eurois mais aussi de l’environnement, le Département est engagé dans la construction d’une « route durable”. Pour cela, il réalise le projet de la déviation de Bourg-Achard en respectant le processus de certification Haute Qualité Environnementale Infrastructures (HQE Infrastructures). Cette démarche nécessite de répondre à un cahier des charges très précis et ce, dès la phase d’études.

En février 2017, ces efforts ont été récompensés : le Département de l’Eure -le premier en France- a été certifié par l’organisme Certivéa pour la phase « Conception » du projet de construction de la déviation de Bourg-Achard. Certivéa évaluera chaque étape de la réalisation de ce projet routier.

Ainsi, le chantier et la construction doivent respecter plusieurs engagements en matière de management responsable, d’environnement (gestion des déchets, choix des matériaux…), de social (confort acoustique, sécurité) et d’économie… La construction de cette route durable doit notamment être exemplaire sur :

• la gestion des eaux des bassins versants naturels et des eaux de la voirie en portant une 
attention aux mesures de réduction d’impact et de traitement des eaux ;
• l’intégration du projet dans son environnement naturel et humain par un traitement
paysager de qualité et par une bonne prise en compte des enjeux agricoles.

Informations aux usagers

Conseil départemental de l’Eure
Pôle Ingénierie
02.32.31.96.67

Partager la page

Ces actualités peuvent vous intéresser