Partager la page

Actualités > Gaël Musquet, les pieds au Campus et la tête dans les étoiles

Actualité précédente

Gaël Musquet, les pieds au Campus et la tête dans les étoiles

Actualité précédente
5 octobre 2020

Innovation Attractivité

Illustration de l'actualité
Partager la page

Le Campus de l’Espace à Vernon met une nouvelle corde à son arc. Dans ce berceau historique de l’industrie spatiale et aéronautique, l’innovation pointe maintenant vers le ciel.

Un véritable observatoire astronomique a été inauguré vendredi 2 octobre à Vernon. Avec ses batteries de télescopes, de spectroscopes et de capteurs météorologiques, il fait du Campus de l’Espace l’un des sites français de référence. Il sera un point d’observation astronomique professionnel. Mais, il a vocation aussi à être un outil de vulgarisation scientifique et technique.

A l’origine de ce projet, on retrouve l’intarissable Gaël Musquet, installé depuis quelques années à Vernon.

Il se présente volontiers comme un « hacker éthique » dont l’objectif est de « produire de la donnée au service des communautés de citoyens ».

Ce sera une nouvelle fois le cas avec cet observatoire à Vernon. En effet, à l’écart de la pollution visuelle des villes, l’observatoire permettra de scruter les activités aériennes, fluviales, atmosphériques et spatiales.

Le "hacker éthique", Gaël Musquet est à l'origine de ce projet d'observatoire astronomique à Vernon

Participer à des recherches mondiales

Les travaux et les données produits par l’observatoire alimenteront les connaissances mondiales sur des objets stellaires encore méconnus. Vernon participera à éclairer la science sur les étoiles de classe « Be » par exemple. Ces étoiles ont la particularité d’avoir une très grande vitesse de rotation et d’avoir autour d’elles un disque de matière.

L’observatoire de Gaël Musquet permettra également d’anticiper certains risques de collisions d’objets stellaires. Il pourra prévoir les entrées inopinées de débris dans l’atmosphère.

Grâce à ses spectroscopes qui décomposent la lumière des objets spatiaux et des étoiles, l’observatoire décodera « l’ADN » des étoiles. Ces nouvelles données alimenteront une base administrée par l’Observatoire de Paris-Meudon.

Des enjeux de sécurité aérienne, maritime et fluviale

Quant aux données météorologiques collectées par les capteurs de l’observatoire, elles serviront en premier lieu au bon fonctionnement des instruments astronomiques. Au delà, elles seront également partagées pour tous, en ligne et en Open Data.

En outre, dans le cadre du projet ELIA et en lien avec l’Armée de l’air, les instruments de pointe de l’observatoire contribueront à assurer la sécurité aérienne, maritime et fluviale. Ils seront utiles aussi pour améliorer le suivi des aéronefs d’urgence et de secours (SAMU).

Enfin, l’automatisation et la connectivité de cet observatoire  sont deux points remarquables. Il permettront de construire dans l’Eure et dans les territoires ultra-marins français d’autres observatoires sous les « meilleurs » cieux français. Le Campus de l’Espace profitera ainsi des positions stratégiques tropicales françaises uniques sur tous les océans. L’ensemble des données produites seront mises à disposition des collectivités et partenaires au service de la ville de demain, intelligente et durable.

Une nouvelle activité à part entière au Campus

A l’occasion de l’inauguration de l’observatoire, Altrnativ officialise l’implantation de son activité .Radio à Vernon. Dirigée par Gaël Musquet, elle propose des services destinés aux États et aux administrations, pour la réception et la supervision du trafic aérien, maritime, et satellitaire. Elle permet la récolte et l’analyse de données locales en temps réel. De cette façon, elle garantit la sécurité des données stratégiques et la souveraineté numérique.

« Cet observatoire a été construit et automatisé avec le concours d’écosystème industriel, notamment avec OVH, Nvidia, Oscaro Power, Modelage Fasquelle. Et c’est aussi grâce à l’efficacité des équipes du Campus de l’Espace que nous arrivons à ce premier résultat. Mais ce n’est pour nous que le début d’une longue série d’innovations », souligne Gaël Musquet, directeur d’Altrnativ.Radio.

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.