Partager la page

Actualités > Incendie de l’église de Romilly : sauver ce qui peut l’être

Actualité précédente

Incendie de l’église de Romilly : sauver ce qui peut l’être

Actualité précédente
3 mai 2021

Patrimoine Aides

Illustration de l'actualité
Partager la page

Depuis mercredi après-midi, quatre spécialistes de la mission archéologique du département de l’Eure (la MADE), s’affairent dans les vestiges de l’église saint-Pierre de Romilly-La-Puthenaye.

Ils n’ont que quelques jours, avant le déblaiement des décombres de l’église, pour sauver ce qui peut encore l’être. “Le plus délicat dans cette opération”, explique le responsable du chantier, “c’est de comprendre la dynamique de l’effondrement de l’édifice suite à l’incendie. Certains objets ont été épargnés par le feu. Mais malheureusement, beaucoup de pièces sont définitivement anéanties, pour l’église et pour le patrimoine.”

Si l’église date du XVIe siècle, la plupart des œuvres, quant à elles, sont plus récentes et datent du XIXe siècle.

(VIDÉO) Quatre experts ont été missionnés sur le site

Face à l'urgence, le Département de l'Eure, a déjà débloqué une aide exceptionnelle de 100 000€ et prend en charge à 100% l'intervention des spécialistes de la Mission Archéologique du Département de l'Eure.

Une première pour les spécialistes de la MADE

Accroupis sur le tas de gravats, munis de truelles et de tamis, les archéologues traquent la moindre pièce, ramassent tout ce qu’ils peuvent. “Tout ce que nous pourrons récupérer, vitraux, éléments de bois, statues, sera précieux. Même si nous n’avons pas le temps, avant mardi, de reconstituer cet immense puzzle, nous pouvons néanmoins nous concentrer sur des endroits ou des pièces précises.”

Ce chantier est aussi une première pour la MADE, généralement missionnée pour établir un diagnostic ou appelée pour des fouilles archéologiques. Mais face à l’urgence, le Département de l’Eure n’a pas hésité à missionner les experts de la mission archéologique “pour sauver les œuvres les plus remarquables”. Car la défense du patrimoine local reste une priorité pour le Département.

Découvrez les services de la MADE.

Faites un don et participez à la reconstruction de l'église

Vous aussi, vous pouvez aider à la reconstruction de l’église de Romilly-la-Puthenaye détruite par les flammes le 17 avril dernier, en faisant un don. Grâce à l’appel à la souscription populaire lancée par la Fondation du patrimoine, plus de 14 000€ ont déjà été récoltés en deux semaines. Ce projet a besoin de votre aide. Les travaux sont estimés à plus d’1M€.

À Vernon, des siècles d’histoire ressurgissent

Dans le cadre de la réhabilitation du centre-ville de Vernon, le Département de l’Eure mène un diagnostic archéologique place De Gaulle.
Sous la place commerciale, des siècles d’Histoire ressurgissent grâces aux archéologues de la Mission archéologique départementale de l’Eure. Les scientifiques ont étudié les archives anciennes afin de déterminer les lieux précis de leurs investigations. Si les sondages qu’ils réalisent viennent parfois confirmer leurs connaissances, d’autres révèlent des surprises.
Ainsi le cimetière Saint-Jacques est-il plus étendu que ce que les sources écrites laissaient présager.

Une cinquantaine de squelettes découverts

Ces inhumations sont minutieusement étudiées par Julie Hernot, archéo-anthropologue. Elle constate comment le défunt a été inhumé, dans quelle position et avec quels objets. Ces observations renseignent la scientifique sur les gestes et les coutumes cultuels passés.

Un peu plus loin, Anne-Claire Angeli-Deschères, responsable du diagnostic, confirme avec ses collègues de la MADE la présence de l’église paroissiale Saint-Jacques. Bâtie au XIIIe siècle à l’extrémité sud de la place du Général de Gaulle alors appelée place Saint- Jacques, l’église Saint-Jacques-le-Mineur était entourée d’un cimetière. Son service religieux était assuré par les chanoines de la collégiale Notre-Dame de Vernon. Elle a été rasée en 1791.
Les archéologues continuent leurs recherches jusqu’à la fin du mois de mai. Nul doute que durant ces prochaines semaines, de nouvelles découvertes viendront éclairer l’Histoire vernonnaise.

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.