Partager la page

Actualités > Commerçants, artisans et Département : la bonne entente

Actualité précédente

Commerçants, artisans et Département : la bonne entente

Actualité précédente

Attractivité

Illustration de l'actualité
Partager la page

La galette des rois offerte par la maison de la boulangerie aux conseillers départementaux est l’occasion de rappeler les actions menées par le Département pour l’artisanat et le petit commerce.

C’est une tradition gourmande parfaitement entretenue. Chaque année, au mois de janvier, la maison de la boulangerie de l’Eure vient offrir aux élus du Département de l’Eure sa galette des rois.

Avec son mètre de diamètre, le gâteau préparé lundi 6 janvier pour l’occasion est aussi impressionnant que délicieux. Mais il s’agit surtout pour le président de la maison départementale de la boulangerie, André Sourdon, de plaider la cause des artisans boulangers.  Devant le président du Conseil départemental et les conseillers départementaux, André Sourdon se fait l’avocat des artisans de la baguette chaude et croustillante qu’ils soient installés dans les villes ou les campagnes.

« Le contexte et la concurrence sont difficiles. Mais la boulangerie reste optimiste », affirme le président de la maison de la boulangerie. Il appelle cependant les élus locaux à la vigilance pour préserver ces commerces essentiels à la vie d’une commune ou d’un quartier.

Des préoccupations fortes et des actions concrètes

« Une boulangerie, comme n’importe quel autre commerce de proximité, participe à la vie et donc à l’attractivité d’une ville, d’un bourg ou d’un village », rassure Pascal Lehongre, le président du Département. « Nous avons fait du commerce de proximité et de la redynamisation des centres-villes et des centres-bourgs des préoccupations fortes. Nous avons engagé des actions concrètes en ce sens », poursuit Pascal Lehongre.

Une aide inédite et plébiscitée

Voté à la fin de l’année 2017, le plan commerce en est une illustration effective. Ainsi, près de 700 petits commerçants ont en particulier bénéficié, sous la forme d’une subvention, du remboursement de 50% de la part départementale de la taxe foncière. « Cette aide exceptionnelle et inédite en France a été reconduite pour cette année. Elle est sonnante et trébuchante. Elle peut atteindre 1000 € », précise Pascal Lehongre.

De même, le Département poursuit ses engagements en faveur du maintien des derniers commerces dans les centres-bourgs. Il accompagne aussi la promotion et la valorisation des centres avec les opérations « Cœur de ville », menées à Évreux, Vernon et Louviers. « Pour nous aussi, un centre-ville attrayant passe par la présence d’artisans et de commerçants de qualité. Nos actions vont dans ce sens ».

Une place sur la plateforme « C’est fait dans l’Eure »

Enfin, le Département réfléchit à ouvrir, spécifiquement pour les artisans boulangers et pâtissiers de l’Eure, les colonnes de son site internet « C’est fait dans l’Eure ». Ils pourraient y trouver une place justifiée aux cotés des nombreux agriculteurs et revendeurs de produits eurois déjà inscrits. Cette nouvelle rubrique pourrait aussi rendre un service supplémentaire aux consommateurs avides d’un nouveau mode de consommation, plus proche et plus humain.

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.