Partager la page

Actualités > La Seine à vélo # 8: sur le chemin des chaumières

Actualité précédente

La Seine à vélo # 8: sur le chemin des chaumières

Actualité précédente
16 septembre 2020

Loisirs Patrimoine Nature

Illustration de l'actualité
Partager la page

L’avant-dernière étape de notre périple sur la Seine à vélo, nous amène aujourd’hui entre Aizier et le Marais-Vernier. Au coeur des images d’Epinal de la Normandie et ses chaumières.

Carte de l'itinéraire de la Seine à vélo

Itinéraire : environ 21 km

Aller et retour – niveau moyen avec plusieurs bonnes côtes

  • Départ d’Aizier, en arrivant de Vatteville-la-Rue
  • Vieux-Port
  • Trouville-la-Haule
  • Le Marais-Vernier

Retour dans l’Eure pour cette nouvelle étape de la Seine à vélo. Vatteville-la-Rue est derrière nous et dans la descente, le village d’Aizier s’offre à notre regard. La Seine aussi est là.

De plus en plus majestueuse et large. Si elle paraît paisible, il suffit de s’en approcher sur l’esplanade en herbe d’Aizier à votre droite pour se rendre compte que ce calme n’est que relatif. En observant les mouvements de l’eau, on constate vite que les courants sont forts, amplifiés par l’effet des marées qui ici sont parfaitement perceptibles. La mer n’est plus très loin.

D’ailleurs un cargo profite de la marée descendante pour rejoindre la Manche. Si vous n’êtes pas trop pressés, prenez le temps d’admirer son passage : c’est inattendu, entre deux berges bordées de verdure, de voir glisser sur le fleuve un tel monstre d’acier et un peu magique. Gare cependant à la vague laissée après son passage !

Spectacle magique que de voir un cargo lentement glisser sur le fleuve
La dalle à trou d'homme est un vestige d'une sépulture datant du néolithique (@Aurélien Papa / Désignatic)
L'église d'Aizier singulière avec la toiture en pierre de son clocher (@Aurélien Papa / Designatic)
En fonction de la marée et de la lumière, cette source qui se jette dans la Seine offre un fond bleu étonnant

Un détour par la source bleue

De l’esplanade de la Seine, en quelques coups de pédale, vous pouvez accéder à petit sentier de randonnée baptisé les Sources Bleues. A certains moments de la journée et en fonction de la lumière et de la marée, le fond qui tapisse cette petite source avant de se jeter dans la Seine se pare effectivement d’une couleur turquoise saisissante. L’histoire raconte aussi que les lépreux de Saint-Thomas venaient puiser l’eau à cet endroit.

Histoires et légendes de Saint-Thomas

Car Aizier a abrité, à partir de 1180 et pendant 350 ans, des malades de la lèpre. Depuis l’itinéraire de la Seine à vélo, suivez les indications Chapelle Saint-Thomas. Ça monte un peu mais les vestiges de la léproserie et de la chapelle valent le détour. Une atmosphère particulière règne ici. Si la chapelle est en ruine, les croyances qui l’entourent sont encore vivaces. En témoignent les bougies et les offrandes encore parfois disposées sur l’autel en pierre.

En observant les alentours, vous verrez peut-être aussi des morceaux de tissu noués à certaines branches. Là aussi, ils sont le fruit d’une croyance encore répandue qui consiste à faire un vœu en faisant le nœud. Si un an plus tard, le nœud est toujours là le vœu sera exaucé.

La léproserie d'Aizier a fait l'objet de nombreuses fouilles avant d'être mise en valeur pour la visite @Aurélien Papa/ Designatic

Retour sur le chemin de la Seine à Vélo. Cette portion est baptisée la Route des Chaumières. Elle ne pourrait pas mieux porter son nom. Jusqu’à Vieux-Port, le village suivant situé à 1,5 km, ces demeures, à l’origine rustique, sont omniprésentes dans le paysage. A flanc de coteau ou au bord de la Seine, avec leurs matériaux traditionnels et les iris qui percent sur les faîtages, elles donnent à Aizier et Vieux-Port un charme réellement authentique.

En selle pour le village roi de la pomme

On laisse, un peu à regret il est vrai Vieux-Port pour monter vers Trouville-la-Haule. La montée, sans être raide, est relativement longue. A mi-parcours, si le souffle vous fait défaut, une belle trouée dans la végétation permet de profiter d’une vue sur la Seine impressionnante. On peut repartir et finalement arriver à Trouville-la-Haule, commune reine de la pomme. Un fois par mois se tient dans ce village un marché des producteurs de ce fruit star de Normandie. Avec des espèces locales, succulentes et sucrées, que vous ne trouverez nul par ailleurs.

Le Marais Vernier en vue

Pour poursuivre le périple, il faut traverser la route qui relie Pont-Audemer à Quillebeuf-sur-Seine. Si vous avez les jambes et l’envie, ces deux villes sont à visiter. Pont-Audemer, ses ruelles médiévales et ses canaux et Quillebeuf-sur-Seine, son centre historique et son passé maritime feront une pause agréable. Sinon, direction le Marais Vernier, toujours en suivant le jalonnement. Cette fois on redescend au niveau de la Seine, dans un ancien méandre plus exactement qui fait la réputation mondiale de ce site qui sera le point de départ de notre prochaine et dernière étape d’ailleurs, de la Seine à vélo dans l’Eure. A mercredi prochain !

Pour manger un bout en chemin

A Aizier, le Relais des Chaumières fait la part belle aux produits locaux et de saison. La carte n’est pas longue comme le bras mais respire la qualité et la cuisine soignée. Le restaurant est ouvert du mercredi midi au dimanche soir. Il propose une formule salon de thé le dimanche après-midi.  18 route du Fond des Vaux. Plus d’info

Pour déjeuner, vous pouvez également donner un coup de pédale jusqu’à Bourneville. Là vous aurez le choix.

A la Tourelle Gourmande, la cuisine est authentique mais néanmoins créative. L’accueil est chaleureux et le cadre accueillant. Bref une bonne étape ouverte tous les jours sauf les mardis, mercredis et dimanches soirs de 12 h à 14 h et de 19 h à 21 h (sauf le samedi 22h). Plus d’info

Au Mia-Stella, sur la place de la mairie, vous pourrez manger mais aussi juste prendre un verre. Là encore, le choix des plats n’est pas délirant mais tout est fait maison avec un excellent rapport qualité-prix et une ambiance très sympa. Plus d’info

Sur la Seine à vélo, ouvrez l'oeil !

Ces actualités peuvent vous intéresser

















Dispositions relatives à la protection des données : Les informations recueillies dans ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique, auquel vous consentez, destiné à instruire votre demande. Elles sont conservées pendant toutes la durée de votre inscription à la newsletter et elles sont destinées au Conseil Départemental de l'Eure. Conformément à la loi, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations vous concernant. Si vous souhaitez exercer ce droit, veuillez formuler votre demande auprès du Département de l’Eure – Hôtel du Département – Direction des Systèmes d’Information – Délégué à la protection des données – 14 Boulevard Georges Chauvin – 27021 EVREUX Cedex.